Économisons l'énergie

Économisons l'énergie

Pour économiser l’énergie, on agit, on réduit.

Partager la page

Au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, le Gouvernement a présenté le 6 octobre 2022 son plan de sobriété énergétique pour réduire nos consommations d'énergie (carburant, gaz naturel, électricité) de 10 % d'ici 2024.

« La sobriété, c'est une affaire de collectif. L'État doit montrer l'exemple, et avec lui, collectivités, entreprises et citoyens doivent agir ensemble, chacun à la mesure de ses capacités. C'est la mobilisation générale qui donnera des résultats. »

Élisabeth Borne

Première ministre
L’ensemble des mesures de ce plan a été coconstruit avec les acteurs de terrain, afin qu’elles soient immédiatement applicables et efficaces au sein de l’État et en entreprise.
Cette sobriété choisie concerne aussi bien les bâtiments, les mobilités, l’État, les collectivités territoriales, les entreprises ou encore le sport.
L’enjeu est double. À court terme, il s’agit de diminuer la consommation et la facture d’énergie pour passer l’hiver. À plus long terme, l’État souhaite transformer cette sobriété énergétique en un pilier de la planification écologique afin de garantir notre souveraineté énergétique dans la durée et atteindre notre objectif de neutralité carbone.

Un État exemplaire

« Pour mettre en place cette sobriété énergétique, il est indispensable que l’État prenne immédiatement sa part. »

Élisabeth Borne

Première ministre
En termes de sobriété énergétique, l’État doit être exemplaire : c’est la meilleure manière de convaincre les citoyens.
Pour atteindre l’objectif de réduction de 10 % de notre consommation d’énergie en 2024, plusieurs mesures ont été décidées :
  • diminuer le chauffage de 19° et à 18° lorsque le signal d’EcoWatt est rouge
  • inciter au télétravail pour réduire la consommation de carburant notamment et revaloriser de 15% l’indemnité forfaitaire de télétravail pour couvrir l’augmentation des prix de l’énergie à partir de début 2023 ;
  • limiter la vitesse à 110 km/h sur l’autoroute pour les agents publics employant leur véhicule de service pour leurs trajets professionnels non urgents.

Entreprises et organisations du travail

Les organisations patronales et syndicales et l’ensemble des fédérations s’engagent à proposer aux entreprises, y compris industrielles, un plan d’actions de sobriété.
Il contient 15 actions concrètes à mettre en œuvre, dont :
  • éteindre l’éclairage intérieur des bâtiments lorsqu'ils sont inoccupés ;
  • réduire l’éclairage extérieur, notamment publicitaire, et l’éteindre au plus tard à 1h du matin ;
  • programmer le chauffage, la climatisation et la ventilation ;
  • Ou encore regrouper les déplacements et supprimer ceux inutiles.
Ces engagements sont disponibles sur la plateforme en ligne Les Entreprises S’engagent visant à accompagner les entreprises.

« Les entreprises s’engagent »

Toute entreprise peut souscrire à ce plan de 15 actions sur la plateforme Les entreprises s’engagent. Celle-ci constitue à la fois un centre de ressources, de support, de recueil et de partage des meilleures pratiques, de suivi et de communication.

Je découvre la plateforme

Collectivités territoriales

Pour traverser l’hiver sans coupure et s’engager pour une société sobre et décarbonée, dix actions applicables dès maintenant ont été mises en avant par l’Association des maires de France (AMF) et intercommunalités de France. Parmi elles :
  • réduire la consommation d’électricité liée à l’éclairage public qui représente, en moyenne, 30% des dépenses d’électricité d’une collectivité (éteindre les lumières à certaines heures, réduire l’intensité lumineuse, passer aux éclairage LED avec pilotage automatisé…) ;
  • réduire le chauffage des équipements sportifs ( -2°C dans les gymnases, -1°C pour l’eau des piscines) ;
  • réduire le nombre de mètres carrés chauffés en regroupant les services publics dans les locaux les mieux adaptés.

Des mesures pour les Français

Une grande campagne nationale

Chaque geste compte

Une campagne de communication pour sensibiliser les Français aux gestes qui comptent.

À l’occasion de la présentation du plan de sobriété, la campagne grand-public « Chaque geste compte » a été dévoilée.
Baisser le chauffage, éteindre ses appareils en marche ou en veille quand ils ne sont pas utilisés, décaler le lancement de sa machine à laver l’après-midi ou la nuit ou encore installer un thermostat programmable : pour économiser l’énergie, dès maintenant et durablement, chaque geste compte.

La sobriété dans les années 70

À l'occasion des chocs pétroliers de 1973 et 1979, l'État avait déjà demandé aux Français de faire des économies d'énergie et lancé une campagne « anti-gaspi ». Des mesures fortes avaient été mises en place pour l'époque, dont la limitation de vitesse sur les routes, la diminution du trafic aérien, l'interdiction d'éclairer les vitrines et l'arrêt des programmes télé après 23h.

Voir la vidéo de l'INA

Un bonus sobriété

En parallèle, un effort d’information et de pédagogie est demandé aux fournisseurs d’énergie. Le Gouvernement attend d’eux qu’ils :
  1. Communiquent à leurs clients les informations sur l’impact du bouclier énergétique. 
  2. Mettent à la disposition des ménages et PME/TPE des outils pour suivre leur consommation en temps réel.
  3. Proposent de nouveaux tarifs permettant à chaque citoyen de valoriser ses efforts de sobriété.
Une charte a été signée en ce sens, selon laquelle : « Les fournisseurs d’énergie signataires de cette charte s’engagent aux côtés de l’État pour aider tous les clients, professionnels comme résidentiels, à traverser cette crise et en particulier, à proposer des contrats de fourniture d’énergie dans les meilleures conditions possibles pour les consommateurs non éligibles aux boucliers tarifaires ».
D'ores et déjà, afin d’encourager les ménages à maîtriser leur consommation énergétique, un système de bonus sobriété sur les factures de gaz et d’électricité, en fonction du niveau de consommation du logement, est proposé par des fournisseurs d’énergie (EDF, Total énergie, Engie).

Cette démarche se rapproche de certains contrats proposés par EDF depuis plusieurs années, comme par exemple l'option de la tarification heures pleines/creuses.

EcoWatt

Ce dispositif, piloté par RTE, est prévu pour signaler les périodes de tension sur le système électrique et ainsi éviter les coupures.

Je m'inscris aux alertes pour être informé en temps réel

Les aides de l'État

Pour lutter contre les dérèglements climatiques et améliorer le pouvoir d’achat des Français, le Gouvernement s’est fixé l’objectif de zéro chaudière à fioul d’ici 10 ans.
L’État vous aide à remplacer votre ancienne chaudière et à baisser votre facture d’énergie grâce à la prime à la conversion des chaudières qui s’adresse désormais à tous les Français.
Un dispositif intitulé « Coup de pouce Thermostat avec régulation performante » est applicable depuis juin 2020.
Il vise à stimuler l'usage, par les propriétaires ou gestionnaires de logements équipés d'un système de chauffage individuel, des dispositifs de pilotage des consommations d'énergie et à mieux faire connaître l'existence et les gains, tant énergétiques qu'économiques, apportés par ces équipements.

Les liens utiles

L'ensemble des documents pour aller plus loin

Restez informés

Pour recevoir les prochaines actualités du Gouvernement, il vous suffit d’activer les notifications. Vous en recevrez quelques unes par semaine.