1,6 milliard d’euros supplémentaires pour la rénovation énergétique

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 12/10/2023 |Modifié 12/10/2023 Économies d'énergie

Le Gouvernement renforce les aides MaPrimeRénov’ pour encourager les projets de rénovation énergétique des logements par les particuliers. 200 000 rénovations thermiques sont nécessaires dès 2024 pour tenir les objectifs climatiques d’ici à 2030.

Une petite maison posée sur un bilan énergétique.
Le Gouvernement entend accélérer la rénovation énergétique des logements, qui représentaient à eux seuls 16 % des émissions directes de gaz à effet de serre en France en 2019 et 45 % de la consommation finale énergétique du pays. 

Pour cela, il a annoncé, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2024, un effort historique de 1,6 milliard d’euros supplémentaires pour financer la rénovation énergétique des logements, portant à 5 milliards d’euros le budget total qui y sera consacré l’année prochaine. 

Les aides seront renforcées et les procédures simplifiées. Le but est d’encourager les Français à s’engager dans une rénovation de leur logement la plus ambitieuse possible. 

200 000 rénovations thermiques devront être réalisées dès 2024
, soit plus d’un doublement par rapport au rythme annuel actuel, si la France souhaite tenir ses objectifs climatiques d’ici 2030. 

Des moyens renforcés

  • Un renforcement des aides aux rénovations d’ampleur (jusqu’à 70 000 euros de travaux).
  • L’augmentation des aides à l’installation de pompes à chaleur air/eau et géothermiques (de 1 000 euros à 2 000 euros pour les ménages aux revenus modestes et intermédiaires).
  • L’ouverture de soutiens à des travaux permettant d’améliorer le confort d’été dans le cadre des rénovations d’ampleur.

MaPrimeRénov’ simplifiée

  • Des projets accompagnés : instauration de « Mon accompagnateur Rénov’ » agréé par l’État pour accompagner les ménages engageant une rénovation d’ampleur. Cette prestation sera prise en charge intégralement pour les ménages très modestes, sans reste à charge. 
  • Dossier unique : les ménages engageant une rénovation d’ampleur ne déposeront qu’un seul dossier d’aide auprès de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).
  • Les aides MaPrimeRenov’ par geste, qui financeront par exemple des changements de chaudières, seront mobilisables par les ménages vivant dans une maison déjà bien isolée.

France Rénov'

Première étape de tout projet de rénovation, France Rénov’, le service public de la rénovation de l’habitat, est appelé à être renforcé afin d’assurer la présence d’un guichet dans chaque intercommunalité d’ici 2025.

Créée en janvier 2020, MaPrimRénov’ a permis la rénovation de plus de 2 millions de logements, dont 210 235 rénovations globales. Le montant des aides distribuées pour la rénovation énergétique s’élève à 8,6 milliards d’euros. 69 % des Français ayant sollicité MaPrimeRénov’ affirment qu’ils n’auraient pas réalisé de travaux sans cette aide. 

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction