Voyager depuis et vers l'étranger, mode d'emploi

Covid-19
Publié le : 04/06/2021
Une valise, un passeport et un masque
Photo : Getty
Selon quelles modalités les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont-ils rouverts? Suivez le guide.

Depuis le 9 juin, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de la situation épidémique.

La classification des pays

Pays « verts » :
  • pas de circulation active du virus, pas de variants préoccupants recensés.

Pays « orange » :
  • circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants ;
  • tous les pays, hors pays définis tels que « verts » et « rouges ».

Pays « rouges » :
  • circulation active du virus, présence de variants préoccupants.
À noter que les mesures de motifs impérieux et de quarantaine appliquées aux adultes vaccinés s’étendent dans les mêmes conditions aux mineurs les accompagnant, qu’ils soient vaccinés ou non.
 

Les vaccins admis par la France

Il s'agit de ceux reconnus par l’Agence européenne du médicament (EMA) : Pfizer, Moderna, AstraZeneca/Vaxzevria/Covishield et Johnson & Johnson.

La preuve de vaccination n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
• 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
• 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
• 7 jours après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).

Récupérer mon attestation certifiée de vaccination contre la Covid-19
 

Voyager dans l'Union européenne

Pour voyager dans l'Union européenne, il n’est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable sont nécessaires.

Depuis le 1er juillet, le pass sanitaire est reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat COVID numérique de l'Union européen.

Le certificat peut intégrer :

  • une preuve de vaccination ;
  • un résultat de test négatif ;
  • une preuve de rétablissement du Covid de moins de 6 mois.

Les États peuvent en outre établir des mesures sanitaires supplémentaires si elles sont nécessaires et proportionnées (par exemple : test, quarantaine…).

Dossier de presse - La stratégie de réouverture des frontières

PDF - 267.98 Ko
Télécharger

Tableau - Déplacements internationaux vers et depuis la France : les règles à respecter

PDF - 114.71 Ko
Télécharger