23 février 2021

Une nouvelle instruction pour accélérer l’accès au logement des réfugiés en 2021

L’instruction du 18 février 2021 relative à l’accélération de l’accès au logement des bénéficiaires de la protection internationale fixe de nouveaux objectifs de mobilisation de logements en faveur des réfugiés.

En 2021, 14 000 logements devront être mobilisés pour garantir un parcours d’intégration aux personnes protégées et assurer la fluidité des parcs d’hébergement actuellement saturés.

Malgré une année 2020 marquée par un contexte sanitaire dégradé, la dynamique très positive engagée depuis plusieurs années s’est poursuivie grâce à la forte mobilisation de l’ensemble des acteurs territoriaux. Ainsi, plus 18 000 nouvelles personnes ont pu accéder à un logement en 2020, portant à 57 000 le nombre de réfugiés relogés depuis 2018.

En 2021, la réussite de cette politique reposera une nouvelle fois sur un travail d’animation, de conviction et de sensibilisation des acteurs locaux (élus, bailleurs, associations…) couplé à la mobilisation des différents leviers du Plan Logement d’abord (intermédiation locative, résidences sociales, développement de l’offre de logements très sociaux…) et de la stratégie nationale d’accueil et d’intégration des réfugiés.

Pour favoriser l’accompagnement global vers l’autonomie et le maintien des personnes dans le logement, l’enveloppe financière dédiée sera reconduite.

En parallèle, la DIHAL, la DGEF et la DIAIR travaillent activement au déploiement de nouvelles mesures et en particulier à un plan de formation des travailleurs sociaux sur l’accès au logement et le développement de dispositifs de logements transitoires.