Publié 03/05/2023|Modifié 15/11/2023

Les outre-mer font face à un besoin urgent de logements adaptés aux caractéristiques géographiques, climatiques, économiques et sociales de leur population. Le Gouvernement agit pour financer le besoin en logements : 50 000 d’ici à 2026.

L’ambition du Gouvernement : permettre aux citoyens les plus modestes d’accéder à un logement financièrement accessible et de qualité, en accélérant la production d’une offre adaptée à leurs besoins mais aussi aux caractéristiques des territoires.

Les défis à relever pour s’adapter aux spécificités des outre-mer

  • Défis démographiques : forte croissance démographique en Guyane et à Mayotte exigeant une accélération de la construction neuve, vieillissement de la population aux Antilles appelant une adaptation des logements, et une accentuation de la rénovation de l’existant.
  • Défis sociaux : niveaux de revenus significativement plus faibles qu’en métropole (20% de taux de chômage, un taux de pauvreté jusqu’à 77% de la population, un coût de la vie plus élevé).
  • Défis insulaires : foncier limité et très convoité.
  • Défis climatiques : transition énergétique, adaptation au changement climatique, recul du trait de côte, aléas naturels extrêmes, etc.
  • Défis économiques : coûts des matériaux importés.
  • Défis techniques bâtimentaires : adaptation des normes de construction aux climats tropicaux, adaptation des normes paracycloniques, etc.

Une feuille de route ambitieuse pour le logement en outre-mer

Pour relever ces défis, le Gouvernement amplifie la dynamique engagée par les plans Logement outre-mer 2015-2023, qui ont permis de financer la construction et la réhabilitation de 75 000 logements. Désormais, sa feuille de route vise un objectif d’augmentation progressive du nombre de logements financés par an à 12 000 en 2026, soit une augmentation de 50 % de la moyenne annuelle du PLOM 2.
Pour atteindre au but, le Gouvernement souhaite accompagner les collectivités territoriales et l’ensemble des acteurs du logement en outre-mer pour :

  • accélérer la construction neuve et la réhabilitation de logements sociaux accessibles par des crédits ciblés, l’utilisation de matériaux locaux, la recherche de procédés constructifs simples et industrialisables, le développement de l’auto-construction, l’adaptation des normes,
  • favoriser la mobilisation et la réhabilitation d’un parc privé vieillissant et vacant,
  • proposer une offre diversifiée de logements de qualité dans un parcours résidentiel permettant l’accession sociale à la propriété en favorisant la mixité.

Une offre diversifiée pour un parcours résidentiel adapté à chacun

  • Des logements très sociaux avec un reste à charge de 160 euros par mois.
  • Des prêts facilités pour à l’accession à la propriété.
  • Des aides majorées pour la réhabilitation des logements.
  • Des logements sociaux dans toutes les gammes de prix.

Un peu de patience...

Les données sont en cours de collecte et seront bientôt disponibles sur cette page.

Partager la page

J’ai réalisé une démarche administrative

Je donne mon avis sur Services Publics +. L’administration concernée me répondra.