Les protocoles sanitaires de réouverture des discothèques et concerts en plein air

Covid-19
Publié le : 22/06/2021
Des danseurs dans une discothèque
Photo : AFP
Les festivals et concerts debout pourront reprendre le 30 juin 2021 et les discothèques rouvrir à partir du 9 juillet. Des modalités sanitaires dédiées ont été préparées. Détails.

À l'issue d'une réunion de travail entre le président de la République et les parties prenantes du monde de la nuit et de l'événementiel, un calendrier de réouvertures a été annoncé pour le secteur :
  • les festivals et concerts debout pourront reprendre le 30 juin ;
  • les discothèques pourront rouvrir à partir du 9 juillet.

Ces réouvertures marquent la fin de certaines des dernières restrictions en vigueur, mais pas de la vigilance.

Le protocole sanitaire pour les discothèques

Un protocole sanitaire adapté a été préparé pour garantir la sécurité sanitaire dans les discothèques :
  • la présentation d’un pass sanitaire sera nécessaire pour entrer dans l’établissement : chacun, avec un certificat de vaccination ou un test PCR négatif récent pourra ainsi entrer en discothèque. C’est une protection pour les clients, pour les établissements comme pour les Français. C’est aussi la manière de permettre aux discothèques de rouvir  ;
  • compte tenu de ce pass sanitaire, le port du masque ne sera que recommandé et non obligatoire ;
  • une jauge a été fixée à 75% pour les discothèques en intérieur et à 100% en extérieur ;
  • le cahier de rappel papier ou numérique sera obligatoire.

Le protocole sanitaire pour les concerts et festivals debout

Les concerts et festivals debout pourront reprendre à compter du 30 juin avec un protocole dédié :
  • une jauge de 75 % s’appliquera en intérieur, tandis qu'en extérieur elle sera de 100 % ; 
  • un pass sanitaire sera exigé à compter de 1 000 spectateurs, qu’il s’agisse du plein air ou des concerts en salle ;
  • le port du masque sera obligatoire quand le nombre de spectateurs est inférieur à 1 000, pour les événements sans pass sanitaire obligatoire ;
  • pour les événements où le pass sanitaire sera en vigueur, au-dessus de 1 000 personnes, le port du masque ne sera pas obligatoire mais restera recommandé.

Ces protocoles, pour les discothèques et les concerts et festivals debout, soulignent l’intérêt essentiel du pass sanitaire, comme clé de la reprise et garantie de la sécurité sanitaire des lieux festifs et conviviaux.

Les soutiens économiques maintenus

En septembre, un point d’étape sera réalisé avec les professionnels du monde de la nuit, des concerts et festivals pour évaluer les évolutions possibles de ces protocoles.   

Les aides économiques seront maintenues pour les établissements qui ne seront pas en mesure de rouvrir durant l’été.

Ceux qui rouvriront bénéficieront d’une sortie progressive et adaptée des aides : nous ne laisserons personne sur le côté.