Des adolescents au bord de l'eau, planches de surf sous le bras.
Source : Getty

Pouvoir d’achat : les aides de l'État pour partir en vacances

Publié 27/06/2022

Il existe des aides publiques pour permettre aux familles à revenus modestes et aux personnes en difficulté de partir en vacances.

Partager la page

Vacaf

Tout d’abord, les caisses d’allocations familiales (Caf) proposent un dispositif d’aides aux vacances familiales, appelé Vacaf.

Il prend en charge certains frais de séjour pour des vacances en famille (aide aux vacances familiales, Avf), comme les frais de camping, ou encore certains frais pour les vacances de vos enfants (aide aux vacances enfant, Ave), comme les colonies de vacances.

En tout, 3 600 villages vacances et camping sont labellisés Vacaf.  

En France, 3 600 villages vacances et camping sont labellisés Vacaf.

L’aide est directement versée aux prestataires (logeurs, organisateurs) pour ne pas avoir à régler la totalité avant de se faire rembourser.
Le dispositif Vacaf est réservé aux allocataires bénéficiant d’au moins une prestation pour un enfant à charge de moins de 20 ans. Les montants varient en fonction du quotient familial, du nombre d’enfants et de la formule de vacances choisie. Les familles concernées sont prévenues par courrier du bénéfice de cette aide.

Aide au temps libre

Outre l’aide aux vacances familiales (Avf) ou l’aide aux vacances enfants (Ave), il existe aussi l’aide au temps libre (Atl), qui permet aux plus jeunes d’accéder à des animations et à des loisirs dans leur quartier.
Chaque Caf vote son propre règlement pour accorder ces aides, les prestations diffèrent donc d’un département à l’autre.

D’autres aides aux vacances débloquées par les pouvoirs publics peuvent s’ajouter : les mairies, les conseils généraux et régionaux accordent aussi des aides au départ en vacances.

Les chèques-vacances

L'aide aux projets de vacances

L’agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) propose aussi un dispositif pour les foyers qui n’ont pas les moyens de partir en vacances. Il s’agit de l’aide aux projets vacances (APV).

Elle s’adresse aux personnes en situation de fragilité économique et sociale : les familles à faibles revenus, mais aussi les adultes isolés, comme les jeunes ou encore les personnes en situation de handicap.

Le quotient familial doit être inférieur à 900 euros.

Ce sont des chèques-vacances qui peuvent couvrir jusqu’à 80% des dépenses.

La bourse solidarité vacances

Il existe aussi la Bourse solidarité vacances : l’ANCV compile des offres de séjours et de loisirs solidaires. Les tarifs pratiqués peuvent offrir des rabais de 50 %, voire de 70 % par rapport aux prix du public. Des critères doivent être remplis pour bénéficier de ce programme.
Pour les 18-25 ans, l’ANCV propose un dispositif plus ciblé, avec des séjours adaptés, à des tarifs avantageux. Mer, montagne, découverte des capitales européennes… Rendez-vous sur le site depart1825.com pour faire un test d’éligibilité.

Des programmes pour les séniors

Et du côté des seniors ? Là encore, un programme dédié propose des séjours tout compris, sauf les transports, à des tarifs préférentiels. L’ANCV accorde une aide financière aux seniors en fonction de leurs revenus, ainsi qu’aux aidants qui les accompagnent.

Les billets congés annuels

Il est possible de bénéficier, une fois par an, d’une réduction sur des billets de train (TGV, TER et Intercités). Les billets congés annuels de la SNCF sont à tarif réduit (-25 % minimum et jusqu’à -50 % si la moitié du billet est payé avec des chèques-vacances). Il faut télécharger un formulaire pour en bénéficier.

Je me renseigne sur le dispositif de la SNCF