60 millions d'euros pour agir contre la précarité alimentaire

Publié 03/11/2022

La Première ministre Élisabeth Borne a annoncé un fonds de 60 millions d'euros dès 2023 pour une alimentation de qualité en faveur des Français les plus fragiles.

Partager la page

La Première ministre Élisabeth Borne en visite à la Banque alimentaire de la Marne.
Source : AFP
La Première ministre, Élisabeth Borne, en visite dans les locaux de la Banque alimentaire de la Marne, a annoncé un fonds de 60 millions d'euros pour agir contre la précarité alimentaire.

Nous mobilisons 60 millions d'euros dès 2023 pour permettre une alimentation de qualité à nos concitoyens les plus fragiles.

Élisabeth Borne

Première ministre
« Accéder à une alimentation de qualité [...], c'est le sens du fonds pour une aide alimentaire durable », a précisé Élisabeth Borne.

Ces 60 millions d'euros seront, en effet, mobilisés pour renforcer la qualité de l’aide alimentaire en finançant des achats de fruits et légumes et de produits sous label de qualité,  un impératif de santé publique.

Ce fonds visera également, grâce à un volet local, à expérimenter des dispositifs innovants en matière de lutte contre la précarité alimentaire.

Des projets divers pourront ainsi être soutenus :
  • le déploiement des projets locaux en circuits courts. Cela répond à une demande forte tant des consommateurs que des producteurs ;
  • la couverture des zones blanches de l’aide alimentaire pour toucher les populations précaires isolées (par exemple : des projets itinérants) ;
  • le soutien à des projets innovants portés par des collectivités ou des associations, comme des chèques alimentaires locaux.
Chaque année, plus de 200 millions de repas sont servis  pour venir en aide à 2 millions de personnes en précarité.

Le réseau national des banques alimentaires est animé par 2 millions de personnes au sein de 6 000 associations et centres communaux d'action sociale.
Déclaration d'Élisabeth Borne, Première ministre, à l'issue de sa visite à la Banque de la Marne

Bonjour à tous.

Donc avec le ministre des Solidarités, Jean-Christophe Combe et la secrétaire d’État d’économie sociale et solidaire, on a voulu ce matin aller à la rencontre des acteurs qui se mobilisent pour lutter contre la précarité alimentaire.

Et donc, ici dans la banque alimentaire de la Marne, on a un très bel exemple de ce que font ces acteurs de l'aide alimentaire.

Vous savez que les banques alimentaires, c'est 2 millions de personnes, plus de 2 millions de personnes aidées, c'est plus de 200 millions de repas qui sont proposés chaque année, et c'est vraiment un acteur essentiel qui travaille avec un réseau de près de 6 000 associations et centres communaux d'action sociale pour répondre aux difficultés de nos concitoyens.

Donc, on voulait vraiment rendre hommage à tous ces acteurs, rendre hommage aussi aux bénévoles. Vous avez vu autour de nous ces bénévoles en gilet orange, c’est chaque jour, des milliers de bénévoles qui sont mobilisés pour répondre à ces besoins de l'aide alimentaire. On l'a vu aussi pour apporter des réponses à nos concitoyens, c'est une mobilisation de tous les acteurs, évidemment les acteurs associatifs, les entreprises, les agriculteurs, les collectivités et ici particulièrement dans la Marne, on a des partenariats territoriaux qui sont extrêmement efficaces pour répondre au mieux à nos concitoyens en difficulté.

On souhaite permettre à chacun d'accéder à une alimentation de qualité, et c'est le sens du fonds pour une aide alimentaire durable que j'ai pu annoncer ce matin, que je vous annonce ce matin, c'est 60 millions d'euros que nous allons mobiliser en 2023 pour à la fois soutenir nos grands acteurs nationaux pour qu'ils puissent acheter davantage des produits de qualité, des produits frais. Il s'agit évidemment de pouvoir apporter une alimentation en quantité suffisante, mais aussi des produits de qualité.

Et puis, on veut également soutenir des initiatives comme celle qu'on a pu voir ce matin dans les territoires, par exemple en circuit court, des produits de qualité en circuit court pour nos banques alimentaires et les associations qui sont mobilisées sur cette aide alimentaire. Donc, c'est 60 millions d'euros que nous mobiliserons dès 2023 pour permettre une alimentation de qualité à nos concitoyens les plus fragiles. Je vous remercie. 

Le choix de la rédaction