Paris 2024 : des taxis accessibles et peu polluants pour les personnes à mobilité réduite

Publié 27/05/2022

Le Gouvernement va aider à l'acquisition ou la location de taxis peu polluants accessibles aux personnes à mobilité réduite pour les Jeux olympiques et paralympiques 2024.

Partager la page

Enseigne lumineuses sur le toit d'un taxi parisien.
Source : Service d'information du Gouvenrement
Aujourd’hui, trop peu de taxis sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, notamment les personnes en fauteuil roulant.
Comment faciliter l’accès aux Jeux olympiques et paralympiques qui pointent à l’horizon, dans les meilleures conditions pour les personnes en situation de handicap ? En apportant une aide financière pour l’achat ou la location d’au moins 2 ans, de véhicules adaptés.
Cette décision, arrêtée à l'occasion du Comité interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques du 15 novembre 2021, est entrée en vigueur avec la parution du décret d’application, au Journal officiel, le 15 mai 2022.
L’objectif est double :
  • accompagner la profession pour développer l’offre de véhicules accessibles ;
  • verdir le parc de taxis parisiens.
Attention, l’aide est attribuée dans la limite des 1 000 premiers dossiers complets et éligibles. Elle n’est, de plus, pas cumulable avec le bonus écologique et la prime à la conversion.

Les demandes devront être déposées avant le 31 décembre 2024.

40 % du coût de l’acquisition

Les véhicules concernés sont ceux classés en Crit’Air 1 dont les émissions sont inférieures ou égales à 170 grammes/kilomètre.

Le montant de l'aide est fixé à 40 % du coût d'acquisition selon deux cas possibles. Le montant de l’aide ne doit pas dépasser :
  • 16 500 euros pour les véhicules classés « électrique » ;
  • 9 500 euros pour les véhicules classés « 1 ».