Aidants : les principales mesures de la stratégie 2023-2027

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 09/10/2023 |Modifié 09/10/2023

Le nouveau volet de la stratégie de mobilisation et de soutien pour les aidants prévoit notamment la création de 6 000 places de répit pour soulager les aidants.

Une personne tient les mains d'une personne plus âgée dans les siennes.
À l’occasion de la journée nationale des aidants, la ministre des Solidarités et des Familles et la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées ont présenté vendredi 6 octobre 2023 la stratégie de mobilisation et de soutien pour les aidants 2023-2027.

Agir pour les aidants

Cette nouvelle stratégie repose sur six engagements :
  • un plan de développement durépit,
  • la création dans tous les départements d'un interlocuteur unique pour les aidants,
  • le renforcement des nouveaux droits créés dans le précédent quinquennat,
  • l'ouverture de la validation d'acquis d'expérience aux proches aidants,
  • l'amélioration de l'accès aux bourses pour les étudiants aidants,
  • un plan de repérage massif des aidants.

Salariés aidants

Plus de quinze entreprises majeures (L'Oréal, SNCF, La Poste, AXA, Babysafe Solutions, Malakoff Humanis, Apicil, Integrance, AON, TRANSDEV, SANOFI, Klesia), réunies à l’initiative de la ministre des Solidarités et des Familles, se sont par ailleurs engagées officiellement pour reconnaitre et soutenir le rôle des aidants en leur sein. 

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction