1. Santé
    2. Hôpital

« Ouvrir les fenêtres, c'est diviser par dix la quantité de virus »

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 13/12/2021

Le Pr Benjamin Davido, infectiologue, directeur médical et référent Covid-19 à l’hôpital de Garches de l'Assitance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), répond à nos questions sur l’aération, un geste barrière qui sauve.

Partager la page

Source : Service d'information du Gouvernement
« 9 contaminations sur 10 sont dues à une transmission dite par "gouttelettes aériennes" ». Le Pr Benjamin Davido, infectiologue, directeur médical et référent Covid-19 à l’hôpital de Garches AP-HP, explique pourquoi les gestes barrières « sauvent et évitent de contaminer des gens ». L’expert détaille ce qu’est un aérosol, l’effet de l’aération sur ces particules et comment ce geste simple, qui « vise à recycler l’air », « divise par 10 la quantité de virus dans la pièce ». « Les gestes barrières (…) vont pouvoir faire barrière, obstacle, aux virus : au coronavirus et aux autres virus respiratoires, comme celui de la grippe. Cela va du masque, au vaccin, à l’aération, en lavage des mains, en passant par la distanciation . »

En vidéo, l'interview du Pr Benjamin Davido

Aérer les pièces : un geste barrière efficace

Infographie - Pourquoi il faut aérer 10 minutes toutes les heures

Infographie sur l'aération, un geste efficace contre le Covid-19
Source : Service d'Information du Gouvernement