La bataille du commerce extérieur - Données 2022

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 09/05/2023 |Modifié 10/05/2023

Pour éclairer le débat public sur le commerce extérieur, le Haut-commissariat au Plan a établi en 2021 le solde commercial de plus de 9.000 produits figurant sur les bases de données des Douanes. Cette nouvelle note est une mise à jour à partir des données pour l'année 2022.

Des pneus de voiture au miel en passant par les brosses à dent, les aspirateurs, les cathéters et les bicyclettes, cette présentation produit par produit permet de mieux saisir la réalité de la situation du commerce extérieur français.
La présente note met à jour ces données et révèle une aggravation globale de la situation même si le solde du 4ème trimestre 2022 s’est amélioré et que les produits agricoles affichent un excédent record en 2022 grâce aux exportations des céréales. Ainsi, plus des deux tiers des produits recensés par les douanes (67%) affichent un déficit commercial et 11% de l’ensemble des postes, une fois les dépenses énergétiques exclues, présentent un déficit de plus de 50 millions d’euros.
L’analyse du Plan conduit à 3 constats :
  • L’importance de la consommation intérieure non satisfaite par la production nationale sur de très nombreux postes ;
  • La dégradation du commerce extérieur de la France avec toutes les zones géographiques du monde ;
  • L’envolée de la facture énergétique à laquelle s’ajoute un déficit commercial croissant en matière de produits manufacturés.
L’ensemble de ces éléments conduisent le Haut-commissariat au Plan à recommander une poursuite active de la politique de reconquête de notre appareil productif.

Partager la page