Compétences et Métiers d’Avenir : un enjeu de souveraineté économique poursuivi par le dispositif de France 2030

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 19/12/2023 |Modifié 19/12/2023

A l’occasion d’un événement dédié le 19 décembre 2023, Gabriel Attal, ministre de l’Education national et de la Jeunesse, Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Roland Lescure, ministre chargé de l’Industrie, Carole Grandjean, ministre de l’Enseignement et de la Formation professionnelle, avec Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement, en charge de France 2030, ont rassemblé les 180 lauréats France 2030 du dispositif « Compétences et métiers d’avenir. L’occasion de rappeler la trajectoire de France 2030 à l’œuvre pour répondre aux besoins des filières. La dynamique collective de tous les acteurs, engagée depuis décembre 2021, s’accélère et projette les ambitions de France 2030 vers le futur, avec une saison 2 qui a resserré ses ambitions sur des secteurs en demande comme l’industrie, la cybersécurité, l’intelligence artificielle.

Le dispositif « Compétences et métiers d’avenir » :  une ambition inédite et collective pour former aux compétences de demain

La montée en compétence et la formation des jeunes et des salariés est l’un des premiers leviers de réussite de ces transitions. Elle permet d’accélérer l’adaptation des formations aux besoins de compétences des nouvelles filières et des métiers d’avenir et globalement de renforcer le capital humain indispensable au fonctionnement de l’économie et des entreprises.
Dans le cadre de France 2030, doté de 2 milliards d’euros, l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et métiers d’avenir » contribue de manière significative aux enjeux de réindustrialisation et de souveraineté de la France en identifiant et soutenant  les projets de formation en phase avec les  objectifs de France 2030 comme l’émergence de réacteurs nucléaires de petites tailles, l’hydrogène décarboné et les énergies renouvelables, la décarbonation de l’industrie, l’alimentation et l’agriculture, la santé, les technologies numériques, le spatial, les fonds marins ou encore les contenus culturels et créatifs… Lancé en décembre 2021, ce dispositif est opéré pour le compte de l’État conjointement par l’Agence nationale de la recherche et la Banque des Territoires.

Compétences et métiers d’avenir : des impacts concrets

  • Déjà 800 millions d’euros engagés sur la vague 1 du dispositif
  • 59 diagnostics de formation financés
  • 120 dispositifs de formations financés,
  • 18 projets pour accélérer la transformation de la carte des formations des lycées professionnels, couvrant 17 Régions (ATCF)
  • 34 000 nouvelles places de formations certifiantes et diplômantes ouvertes en 2022 et 2023
Grace à ces dispositifs, ce sont environ 400 000 personnes qui seront formées par an soit environ 3 millions de personnes d’ici 2030 toutes disciplines confondues et 1 million de personnes diplômées.
Retrouvez tous les chiffres dans le dossier de presse dédié via ce lien
ainsi que le catalogue des formations soutenues par France 2030 via ce lien.

Partager la page