France 2030 : Lancement du dispositif d’accompagnement « cyber PME » dans le cadre de la stratégie cybersécurité

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 06/12/2023 |Modifié 06/12/2023

Annoncé à l’occasion de la 8e édition de la European Cyber Week par Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé du Numérique, le lancement du dispositif « Cyber PME » est effectif ce mardi 5 décembre. Il permettra d’accompagner PME et ETI dans leur montée en compétences sur la cybersécurité dans le cadre du plan France 2030. Doté d’une enveloppe de 12,5 millions d’euros ce dispositif s’appuie sur une approche à 360°, du diagnostic à la mise en œuvre d’un plan d’action, en incluant l’achat de solutions.

La transformation numérique de l’Etat et des entreprises ainsi que l’augmentation du nombre d’objets connectés multiplient les risques cyber alors même que le contexte géopolitique est propice à la conduite de cyberattaques pouvant déstabiliser l’économie et la société. La protection des PME et des ETI contre le risque cyber est un impératif tant économique que sécuritaire.
Cyber PME a été conçu dans ce contexte avec l’ambition de faire figure de référence dans l’accompagnement cyber des PME et ETI, à l’instar des parcours cyber de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) dont ont bénéficié des collectivités territoriales et des établissements de santé dans le cadre de France Relance.
Cyber PME est un programme d’appui/conseil allant du diagnostic à la mise en œuvre d’un plan d’action, y compris dans l’achat de solutions. Il est piloté par la Direction générale des Entreprises (DGE) et opéré par Bpifrance, en lien avec l’ANSSI et le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI). Les bénéficiaires disposeront d’un accompagnement sur mesure avec la mise à disposition d’un expert accompagnateur désigné par Bpifrance chargé de suivre le projet de cyber sécurisation du bénéficiaire “de A à Z”.
Les secteurs de l’aéronautique civil et de l’énergie ont été identifiés comme prioritaires dans le recrutement d’entreprises bénéficiaires compte tenu de leurs activités liées à la sécurité nationale et de la place importance des acteurs de la sous-traitance dans ces deux filières. Cela n’exclut pas toutefois l’accompagnement d’autres secteurs d’activité.
Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé du Numérique :
« La cybersécurité est aujourd’hui à la fois un enjeu de sécurité nationale et un enjeu économique. Les attaques cyber peuvent avoir des conséquences désastreuses pour une entreprise ou pour son fournisseur. Avec Cyber PME, nous souhaitons insuffler une prise de conscience au sein du tissu économique et accompagner nos entreprises vers une meilleure prise en compte du réflexe cyber. Ce dispositif fournira un appui précieux à plusieurs centaines d'entreprises qui seront concernées par les exigences de la directive NIS 2 et doivent d'ores et déjà préparer leur mise en conformité. »

Partager la page