Congrès des Régions 2023 | Le rayonnement de l’innovation dans tous les territoires grâce à l’accompagnement de France 2030

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 28/09/2023 |Modifié 28/09/2023

A l’occasion du Congrès des Régions qui s’est tenu ce jeudi 27 septembre à Saint-Malo, la Première ministre, avec Bruno Bonnell, ont rappelé l’importance des territoires dans France 2030. Quelques chiffres et exemples concrets de l’action de France 2030 en région.

Ensemble, nous déployons le plan France 2030, pour accélérer la transformation des secteurs clés de notre économie par l’innovation. En moins de deux ans, ce sont plus de 20 milliards d’euros engagés au profit de tous les territoires, urbains et ruraux, métropolitains et ultra-marins. La méthode est la même : construire des réponses différenciées. Et je veux saluer l’engagement des Régions sur le volet territorialisé de ce plan : 12 régions métropolitaines et 3 territoires ultra-marins ont d’ores et déjà contractualisé avec l’Etat. a déclaré la Première ministre, le 27 septembre 2023

Une répartition des investissements régionalisés qui tend à s’homogénéiser

La répartition des investissements de France 2030 dans les territoires s’homogénéise.
Tandis que l’Ile-de-France conserve un poids relativement significatif (36%), la tendance est à la baisse au regard des précédents plans d’Investissement. La région Auvergne-Rhône-Alpes se place juste derrière avec une part des investissements globaux qui atteint les 29%, soit plus de 4,5 Mds€.
Suivent ensuite les régions Hauts-de-France et Occitanie qui reçoivent 7%, chacune, des investissements totaux : un pourcentage presque équivalent à leur part du PIB national. Enfin, les DROM COM voient leur part largement progresser et passent d’environ 35 M€ en septembre 2022 à près de 100 M€ en septembre 2023.

Le volet régionalisé de France 2030 permet d’accompagner au mieux les spécificités territoriales

Doté de 500 millions d'euros de France 2030, ce volet a pour objectif d'accompagner l'innovation, des start-up, petites et moyennes entreprises, entreprises de tailles intermédiaires ou organismes locaux, sur tout le territoire national.
La particularité du volet territorialisé réside plus spécifiquement dans son mode de financement paritaire : chaque euro investi par l'État est complété d'un euro investi par la région.
Une enveloppe globale d'un milliard d'euros est donc mobilisée par la puissance publique pour libérer les énergies de nos territoires et accompagner les projets innovants les plus transformants.
Le volet régionalisé de France 2030 c’est aujourd'hui 12 régions métropolitaines, Corse incluse, et 3 territoires ultramarins qui ont répondu positivement à la sollicitation de l’Etat en contractualisant pour un accompagnement toujours plus durable.
Ce volet régionalisé, qui s'étend de 2021 à 2025, se décline autour de quatre axes :
  • Projets d’innovation
  • Projets collaboratifs de  recherche et développement (i-Démo régionalisé)
  • Projets de filières
  • Projets de formation professionnelle
396 projets innovants sont soutenus par le volet régionalisé de France 2030 : 341 sur le volet Innovation; 28 sur le volet Filières; 21 sur le volet I-démo; 6 sur le volet Formation.
Les dispositifs régionaux lancés sont opérés pour le compte de l’État des régions par Bpifrance et la Caisse des Dépôts et des Consignations – Banque des Territoires

Des projets phares qui font rayonner l’innovation dans les territoires et au niveau national

Dans toutes les régions, des projets phares permettent de refléter l’ambition de France 2030 de développer l’innovation dans les territoires.  France 2030 accompagne les territoires dans une volonté de faire émerger, partout, les innovations et de rapprocher collectivement l’avenir.
Quelques projets phares dans chaque région

Auvergne Rhône-Alpes :

  • Usine de semi-conducteurs de STMicroelectronics et Global Foundries à Crolles (Isère). Cette future usine, qui doit entraîner la création de 1000 emplois, s'inscrit dans le cadre du "Chips Act", le programme de l'Union européenne pour qu'elle atteigne 20% du marché mondial des semi-conducteurs en 2030, ce qui signifie quadrupler la production européenne actuelle.

Île-de-France :                                                                                                                                                                              

  • Pasqal (quantique Saclay) développe une machine qui sera mise à disposition de la communauté quantique française et européenne en 2023.

Provence Alpes Côte d'Azur :

  • Zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer (lauréate de ZIBAC). L'ambition du projet SYRIUS est de diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre à horizon de 10 ans sur la Zone de Fos - pourtour de l'Étang-de-Berre-Bassin de Gardanne.

Bourgogne Franche-Comté :

  • Coulée verte lndusteel (Le Creusot) est un projet permettant un nouveau procédé de coulage d'acier bientôt installé sur le site creusotin d'lndusteel, entreprise du groupe ArcelorMittal.

Centre Val-de-Loire :                                                                                                                                                                  

  • CETIM conçoit, met en œuvre et exploite une plateforme technologique et industrielle pour la fabrication additive, ouverte aux acteurs de l'écosystème aéronautique-défense de la Région Centre Val-de-Loire.

Nouvelle-Aquitaine :                                                                                                                                                                              

  • DEHYMOS est porté par la startup HyPr Space et a pour objectif de développer un micro-lanceur réutilisable à propulsion hybride, afin d'abaisser les coûts d'accès à l'Espace, et respectueux de l’environnement car utilisant du carburant recyclé.

Grand-Est :                                                                                                                                                                                         

  • Core-Biogenesis (Bas-Rhin) utilise des plantes dans la production massive de facteurs de croissance, Core Biogenesis réduit le coût des thérapies cellulaires. La méthode développée par la société permet la production de ces facteurs de croissance, utilisés dans les milieux de culture cellulaire synthétiques pour la fabrication de thérapies cellulaires.  

Pays de la Loire :                                                                                                                                                                      

  • SeaLhyfe est le premier démonstrateur de production d'hydrogène vert offshore à partir d'EMR. L'entreprise LHYFE, porteur du projet, se donne comme ambition de développer une filière de production massive d'hydrogène 100% renouvelable par électrolyse de l'eau, en intégrant dès à présent le développement des énergies marines renouvelables, notamment les champs éoliens offshore.  

Hauts-de-France :                                                                                                                                                                               

  • Verkor développe une méga-usine de batterie pour voitures électriques avec 1200 emplois à la clé.

Bretagne :                                                                                                                                                                                             

  • Projet EMIL BIORÉA filiale du groupe ALGRIAL, spécialisée dans la culture de micro-organismes (micro-algues, levures, bactéries) pour l'industrie de la nutrition santé, cosmétique, Petfood, nutrition animale et aquaculture).

Normandie :                                                                                                                                                                                                 

  • 3NC est un projet phare pour le développement des compétences dans le nucléaire.  
Occitanie :
Microphyt est un projet associant des systèmes innovants de production de microalgues et une plateforme d'extraction verte SOLEXINE pour établir une production à large échelle en France d'ingrédients naturels pour la nutrition : l'Astaxanthine ou la Fucoxanthine, des antioxydants naturels puissants qui sont aujourd'hui exclusivement importés.

Corse :                                                                                                                                                                                                         

  • AGRID développe un logiciel en mode Saas de pilotage automatique de la consommation électrique dans les bâtiments tertiaires pour éliminer le gaspillage. AGRID permet aux professionnels de réduire de 20 % la facture électrique de leurs bâtiments sans perte de confort, à l'échelle locale. 

DROM-COM :                                                                                                                                                                                            

  • Guyane Connectée (Guyane) consiste à déployer les classes de 6ème et de Sème directement au sein des villages isolés en mobilisant une démarche techno-pédagogique particulièrement innovante. Cela va permettre une transition douce entre la scolarité dans les écarts et l'arrivée des jeunes collégiens dans les établissements des bourgs et du littoral guyanais.
  • Reef Pulse (La Réunion) développe des solutions de monitoring, d'ingénierie écologique et de restauration écologique pour les récifs coralliens. 

Partager la page