Publié 03/05/2023|Modifié 15/11/2023

Pour sécuriser les services économiques, écologiques, climatiques et sociétaux rendus par les forêts, affectées par les effets du changement climatique, le président de la République a fixé comme objectif de renouveler 10 % de la forêt française et de planter 1 milliard d’arbres d’ici à 2032.

Comment pouvons-nous renouveler les forêts ?

Pour renouveler les forêts, nous devons :
  • reconstituer les forêts sinistrées (scolytes, incendies…) ou qui manifestent un dépérissement avancé (sous les effets du changement climatique, par exemple de sécheresses).
  • Adapter sans attendre les peuplements forestiers identifiés comme vulnérables aux futures conditions climatiques.
  • Améliorer les peuplements forestiers pauvres pour leur permettre de séquestrer davantage de carbone et de produire à terme du bois d’œuvre, nécessaire à la décarbonation de notre économie, par exemple en le secteur de la construction.
Différents travaux sylvicoles, en fonction des situations et des possibilités, sont mis en œuvre :
  • la régénération naturelle permet, dès qu’elle est maîtrisée, de sélectionner parmi les repousses naturelles, les essences d’arbres les plus adaptées au futur climat du territoire concerné.
  • La plantation en plein ou en enrichissement permet l’implantation de nouvelles essences adaptées au changement climatique (appelée migration assistée).

Qu’est-il prévu dans ce chantier ?

Le chantier consiste à accompagner financièrement sur le moyen terme les propriétaires forestiers, privés comme publics, dans la dynamique de renouvellement forestier. Cette dynamique, initiée dans le plan France relance, se poursuit actuellement avec le programme d'investissements France 2030. Elle fera l’objet d’un financement pérenne à partir de 2024.
Une stratégie pluriannuelle de renouvellement forestier est en cours d’élaboration par le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, en concertation avec les parties prenantes. Elle permettra d’identifier les forêts à renouveler, de préciser les itinéraires forestiers et les essences forestières à utiliser et de planifier les moyens pour atteindre l’objectif.
Au-delà des propriétaires forestiers, c’est l’ensemble des acteurs et entreprises de la filière forêt-bois qui vont être mobilisés : les producteurs de graines et de plants, les experts et gestionnaires forestiers, les organismes de recherche et de formation, l'ONF, le CNPF, les entreprises de travaux forestiers, les entreprises de transformation du bois.
Ce chantier fera l’objet d’un suivi par le Conseil supérieur de la forêt et du bois.
Ses objectifs sont fixés à l’horizon 2026, premier jalon vers l’objectif du milliard d’arbres d’ici 2032.

Mieux comprendre le renouvellement des forêt

Les clés pour comprendre le programme visant à planter 1 milliard d'arbres d'ici 2032.

Un peu de patience...

Les données sont en cours de collecte et seront bientôt disponibles sur cette page.

Partager la page

J’ai réalisé une démarche administrative

Je donne mon avis sur Services Publics +. L’administration concernée me répondra.