Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.
Paris 2024

Pourquoi accueillir les Jeux de Paris 2024 ?

Publié 22/12/2023|Modifié 14/12/2023

Pour la France, les Jeux ne sont pas seulement un rendez-vous avec le sport : c’est un rendez-vous avec le monde.

« Un siècle après avoir accueilli ses derniers Jeux Olympiques d’été, en accueillant pour la première fois les Jeux Paralympiques, la patrie de Pierre de Coubertin et d’Alice Milliat offrira une nouvelle fois au monde le patrimoine incomparable de la Ville-Lumière ».

Amélie Oudéa-Castéra, Ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques

  • Discours du 9 mars 2023

Dessiner une nouvelle référence olympique et paralympique

Les Jeux de Paris 2024 sont pleinement au rendez-vous des plus grands défis de notre époque : plus sobres en matière environnementale et budgétaire, ils portent une exigence inédite en matière sociale, d’inclusion et de parité.
À travers l’accueil de ces Jeux iconiques, la France dessine un nouveau cadre de référence, appelé à devenir un nouveau standard pour les futurs grands évènements sportifs organisés sur son sol et dans le monde entier.
Cette nouvelle référence olympique et paralympique se définit autour de 7 marqueurs forts.

A l’heure de recevoir le monde, la France va montrer le meilleur de son patrimoine naturel, culturel, industriel et architectural

Depuis les bords de Seine à la place de la Concorde, en passant par la Tour Eiffel, le Grand Palais et les Invalides, les compétitions se dérouleront dans des lieux iconiques au cœur de la ville, mais aussi dans des sites sportifs historiques, tels que Roland Garros, la Marina de Marseille, ou encore la vague de Teahupo’o. Les deux cérémonies d’ouverture, pour la première fois hors stade, seront l’occasion de mettre le sport au cœur de la Cité

Au-delà de la Ville-lumière, c’est la diversité et la richesse de la France entière, de la cité phocéenne jusqu’aux Alpes, qui seront mises en avant pendant 3 mois avec le Relais de la flamme olympique et paralympique.

L’empreinte carbone des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 sera divisée par deux par rapport à la moyenne des éditions précédentes (Londres 2012 et Rio 2016). Ces Jeux seront ainsi les premiers alignés avec les objectifs de l’accord de Paris.

Pour atteindre cet objectif ambitieux, un travail minutieux a été réalisé sur chaque étape du cycle d’organisation de l’évènement et pour chaque grand domaine d’activités : des énergies aux transports, en passant par la restauration. 

À travers l’initiative « Coach Climat Événement », la France permet à tous les organisateurs d’évaluer l’empreinte carbone de l’ensemble du cycle de vie des Jeux, depuis la construction des infrastructures jusqu’à la gestion des déchets.

Faire entrer le premier événement sportif dans une nouvelle ère, c’est aussi veiller à ce que les Jeux de Paris 2024 constituent un levier de formidables opportunités économiques pour les territoires

Les Jeux, c’est plus de 180 000 emplois mobilisés, et 5 milliards d’euros de marchés publics passés par Paris 2024 et la SOLIDEO, qui bénéficient surtout aux entreprises locales, avec plus de 25% des marchés réservés aux TPE, PME et structures de l’ESS. 

Pour veiller à la bonne mise en œuvre de ces dispositifs, la première Charte sociale de l’histoire des Jeux a été a été signée le 19 juin 2018, associant l’ensemble des partenaires sociaux.

En 1922, Paris accueillait les premiers Jeux Olympiques féminins. Plus d’un siècle plus tard, Paris accueillera les premiers Jeux Olympiques paritaires de l’histoire, avec autant de sportives que de sportifs

Un magnifique symbole qui se matérialise déjà dans les territoires, puisque le Gouvernement soutient l’initiative de Paris 2024 visant à donner à des équipements sportifs le nom de femmes, ce qui est aujourd’hui le cas de moins de 1% des équipements sportifs.

La France porte une ambition forte : faire en sorte que la plus grande fête mondiale des parasports de l’Histoire – 549 épreuves disputées, 2,8 millions de billets mis en vente, 300 heures de diffusion en direct prévues par France Télévisions, modifie en profondeur le regard porté par la société sur le handicap et change la vie des personnes en situation de handicap. 

À l’heure où près de la moitié des personnes en situation de handicap ne pratique aucune activité sportive, ces Jeux seront aussi un levier fort pour promouvoir la pratique sportive des personnes en situation de handicap.

La sobriété budgétaire est l’un des marqueurs forts de l’organisation des Jeux. A cet égard, le budget du comité d’organisation est composé à 96% de ressources privées. 

La France a également fait le choix de la compacité : 95% des équipements sportifs utilisés dans le cadre des Jeux sont déjà existants ou seront temporaires

Par ailleurs, l’ensemble des investissements publics réalisés dans le cadre des Jeux est concentré sur des infrastructures pérennes qui laisseront un héritage durable, au bénéfice des territoires concernés et de leurs habitants.

Les collectivités territoriales, qui sont de longue date engagées pour le développement du sport en France, jouent un rôle central dans l’organisation des Jeux. A commencer par les 73 collectivités-hôtes qui vont accueillir les épreuves

Les territoires sont un des principaux piliers des Jeux et chaque Français pourra vibrer avec la même force au diapason des exploits de nos championnes et de nos champions.

Faire rayonner le savoir-faire et le patrimoine français

Athlètes

15 000 athlètes

Nations

203 Nations

Epreuves

878 épreuves

Visiteurs

16 millions

Téléspectacteurs

4 milliards

Journalistes, médias

26 000 journalistes et médias

Accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques, c’est accueillir le plus grand événement au monde, l’équivalent de 43 championnats du monde en simultané.
Les Jeux sont aussi la plus vaste fenêtre de visibilité médiatique de la planète : plus de 20 000 journalistes couvriront l’événement et plus de 4 milliards de téléspectateurs regarderont les compétitions.
Pendant ces quatre semaines de Jeux, la France saura capitaliser sur cette vitrine inédite pour marquer les esprits. En premier lieu à travers l’organisation de deux cérémonies d’ouverture inédites hors stade : sur les bords de Seine pour les Jeux Olympiques et sur la place de la Concorde pour les Jeux Paralympiques.
Mais la France marquera aussi les esprits à travers la dimension iconique des 36 sites de compétition des Jeux. Les 878 épreuves seront l’occasion de mettre en avant le patrimoine sportif du pays : du Parc des Princes à la vague de Teahupo’o, mais aussi son patrimoine culturel et historique : du Grand Palais au Château de Versailles.

Du 8 mai au 26 juillet 2024, la Flamme olympique, parcourra tout le pays et mettra en lumière ce qui fait et ceux qui font la France. Suivie par la Flamme paralympique du 25 au 28 août, son arrivée sur le sol français marquera le début de la grande fête populaire que seront les Jeux.

Capitaliser sur les Jeux pour accélérer les transformations de notre pays

Au-delà des quatre semaines de compétition, les Jeux sont une opportunité unique d’accélérer les transformations de notre pays dans plusieurs domaines : emploi, transports, logements, équipements sportifs, aménagement urbain, etc.
La notion d’« héritage » est au cœur du projet de Paris 2024, et ce depuis 2015 et le début de la phase de candidature. L’objectif : construire ces Jeux de manière à ce qu’ils soient utiles aux territoires et aux Français sur le long terme.

Cet héritage sera en premier lieu matériel : les infrastructures construites pour accueillir les Jeux auront une utilité pérenne pour les territoires qui les accueillent et leurs habitants. Notamment en Ile-de-France, et plus spécifiquement en Seine-Saint-Denis, qui hébergera notamment le village des athlètes et celui des médias.

Mais cet héritage sera également immatériel : l’accueil des Jeux de Paris 2024 accompagnera la transformation de notre société, et ce notamment dans deux domaines prioritaires : le développement de l’activité physique et sportive, et l’inclusion des personnes en situation de handicap.

Partager la page

Restez informés

Pour recevoir les prochaines actualités du Gouvernement, il vous suffit d’activer les notifications. Vous en recevrez quelques unes par semaine.