Et si les métiers du grand âge étaient faits pour vous ?

Publié le : 07/09/2021
Photo d'une infirmière s'occupant d'une personne âgée
Photo : Ministère de la Santé

Les métiers du grand âge représentent un vivier d’emplois que le Gouvernement souhaite valoriser auprès des Français avec une campagne de trois semaines, lancée le 6 septembre 2021.

Les temps changent, nous vivons plus longtemps. Avec cette augmentation de la longévité, les métiers du grand âge se multiplient depuis déjà plusieurs années et offrent de nombreuses opportunités d'emploi à différents niveaux de qualification.

Ils concernent les champs du soin en établissements spécialisés ou à domicile. La France compte aujourd’hui 178 000 aides-soignants, 45 300 infirmiers, 34 000 auxiliaires de vie sociale, aides médico-psychologiques et accompagnants éducatifs et sociaux au service de 1,387 millions de personnes en perte d’autonomie en EHPAD (Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) et SSIAD (Services de soins infirmiers à domicile).

Ces emplois sont également nombreux s'agissant des aides au quotidien dont a besoin une personne âgée chez elle : toilette, habillage, courses, préparation des repas, entretien du domicile, portage de médicaments,  promenade, etc.. Cela peut toucher aux petits travaux de bricolage ou aux aides administratives. La palette est large.
   
Les chiffres clés des métiers du grand âge

• En 2021, 15 millions de personnes auront plus de 60 ans. Elles seront plus de 20 millions en 2030.
• 85 % des Français souhaitent vieillir « chez eux », nécessitant pour eux une intendance précise d'accompagnement ou de prise en charge.
• D’ici à 2025, plus de 1,4 million de personnes en perte d’autonomie auront besoin d’un accompagnement dans une structure adaptée ou à domicile.
• 350 000 recrutements d’aides-soignants et d’accompagnants éducatifs et sociaux sont attendus d’ici à 2025.

 

Un facteur de cohésion sociale

Avec une meilleure santé et de meilleures conditions de vie, nos aînés prennent aujourd’hui une part active dans la vie citoyenne et doivent s’adapter par exemple aux nouvelles technologies. Les métiers du grand âge c’est aussi cela : le développement du lien social entre les personnes âgées et la société civile.
 
« Ces métiers  participent à la lutte contre l’isolement de nos aînés pour leur permettre d’être pleinement citoyens, engagés et actifs dans la cité. Il y a dans ces métiers la force d’une vocation, le goût des autres, de l’utilité économique et sociale, de la proximité dans les territoires.  Les métiers du grand âge et de l’autonomie sont pour vous, près de chez vous, engagez-vous ! »
Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l’Autonomie