Un programme pour des routes plus écologiques

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 13/11/2023 |Modifié 13/11/2023

Le Gouvernement lance un programme de modernisation du réseau routier pour promouvoir la transition écologique et répondre à divers enjeux tels que la lutte contre les nuisances sonores ou le cheminement de la faune.

Une route avec une vue sur des montagnes.
Le ministre délégué chargé des Transports, Clément Beaune, lance un nouveau programme visant à moderniser le réseau routier de l'État dans le cadre de la politique gouvernementale axée sur laplanification écologique.
Ce programme prévoit, dès cette année, des financements pour des aménagements favorisant la transition écologique sur les routes nationales et les autoroutes non concédées.

Des routes adaptées au changement climatique

Ce programme de 200 millions d’euros d’ici à 2027, doit répondre aux enjeux croissants de la transition écologique et d’adaptation au changement climatique.
Celui-ci doit permettre à l’État d'agir en faveur :
  • d’une meilleure protection de la ressource en eau, notamment pour réduire les risques de pollution à proximité des captages d’eau potable,
  • de la lutte contre les nuisances sonores,
  • du cheminement de la faune,
  • du partage de la voirie pour favoriser les nouveaux usages de la route,
  • de la sécurité routière et de la mobilité connectée.
Par exemple, pour réduire le bruit près de l'autoroute A55 à Martigues (Bouches-du-Rhône), une enveloppe de quatre millions d'euros comprenant 2,6 millions d'euros venant de l'État servira à protéger plusieurs dizaines de logements par le biais d'isolationdes façades et de murs antibruit.

Des études seront aussi lancées, cette année, en vue de futurs travaux favorisant la création de passages pour la faune.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !