Le Plan Logement d’Abord 2018-2022

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 16/05/2023 |Modifié 24/05/2023

Le Logement d’Abord est une réforme structurelle pour lutter contre le sans-abrisme, qui vise à mettre fin aux parcours en escalier et privilégier le plus rapidement possible l’accès au logement, en évitant autant que possible le passage par un hébergement. Il s’appuie sur un cadre conceptuel validé scientifiquement et éprouvé sur le terrain, en France comme à l’international, comme la réponse la plus efficiente pour répondre aux questions de sans-abrisme.
Le Plan Logement d’Abord 2018-2022 a été lancé par le Gouvernement en décembre 2017. Un nouveau Plan Logement d’abord 2023-2027 est en cours d’élaboration.

Estimation du nombre de personnes sans domicile relogées

440 000 personnes sans domicileont accédé au logement entre janvier 2018 et décembre 2022 dans le cadre du Plan Logement d’Abord. Cette estimation prend en compte les sorties de l’hébergement généraliste ou de la rue vers le logement social ou vers le logement adapté de type intermédiation locative (IML) et pension de famille (PF). Elle ne prend pas en compte les entrées en résidence sociale ou les accès au logement privé hors intermédiation locative, en l’absence de données fiables.

Accès au logement social

Nombre de logements sociaux attribués aux personnes issues de l’hébergement généraliste (hors dispositif national d’accueil pour les demandeurs d’asile) et se déclarant sans abri ou en habitat de fortune.
Sources : SNE et OFII *2020 : crise sanitaire COVID

Développement de l’offre de logements adaptés

Les places d’intermédiation locative
L’intermédiation locative est un système qui permet, grâce à l’intervention d’un tiers social (opérateur, organismes agréés par l’État ou association agréée par l’État), de sécuriser et de simplifier la relation entre le locataire et le bailleur. Elle repose sur un principe solidaire : les logements sont loués à des ménages en grande précarité, sortant par exemple des dispositifs d’hébergement et ne trouvant pas de logement sur le marché.
Source : Dihal
Les places de pensions de famille
La résidence sociale nommée « pension de famille » est un établissement destiné à l’accueil, sans condition de durée, des personnes dont la situation sociale et psychologique rend difficile l’accès à un logement ordinaire. La structure, de taille réduite, propose des logements individuels (25 en moyenne par structure). Elle combine des espaces collectifs et des espaces privatifs qui permettent aux personnes logées d’être chez elles sans être isolées.
Source : Dihal *2020 : crise sanitaire COVID
Source : MTECT/DGALN
Commentaire : Il s’agit du nombre d’agréments délivrés pour valider le financement des projets de pensions de familles qui vont être réalisés.
Le parc de logement adapté
Source Dihal

Partager la page