Mise en œuvre d'une mesure de soutien exceptionnelle aux personnes hebergeant des déplacés ukrainiens

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 14/12/2022 |Modifié 14/12/2022

L’aide financière, d’un montant de 150 euros par mois, peut être demandée depuis le 22 novembre 2022.

Dans le cadre de la crise ukrainienne, un grand nombre de particuliers ont hébergé spontanément des déplacés ayant fui la guerre. Afin de manifester symboliquement le soutien de l’Etat à cet élan de solidarité, la première ministre avait annoncé la mise en œuvre d’une aide exceptionnelle à destination des personnes hébergeant des déplacés ukrainiens.
Ce soutien financier concerne les ménages ayant accueilli des réfugiés pendant au moins 90 jours (3 mois) entre le 1er avril au 31 décembre 2022. Il s’élève à 450 euros pour les premiers 90 jours d’hébergement cumulés, puis à 5 euros par jour pour les jours suivant d’hébergement. Les ménages devront recevoir une attestation de la part d’une association référencée par l’Etat ou de la collectivité de rattachement du logement où les personnes ont été accueillies, afin de pouvoir ensuite solliciter ce soutien.
L’ensemble des démarches peut s’effectuer sur le portail internet dédié. Les dossiers de demande de soutien financier au titre de l’accueil en 2022 pourront être déposés jusqu’au 31 avril 2023. Pour répondre aux interrogations des particuliers, un service d’assistance téléphonique a été mis en place au numéro suivant : n° 0 806 800 253. Cette aide devrait ainsi concerner 5000 à 12 000 ménages s’étant engagé dans l’accueil des réfugiés ukrainiens.

Partager la page