Les mesures pour faire face aux difficultés à Mayotte

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 08/12/2023 |Modifié 08/12/2023

La Première ministre est allée à Mayotte le 8 décembre 2023 pour annoncer des mesures visant à améliorer la vie des Mahoraises et des Mahorais et agir concrètement contre la pénurie d'eau, les logements insalubres et l'insécurité.

Élisabeth Borne à Mayotte, le 8 décembre 2023.
LaPremière ministre est en déplacement à Mayotte, le vendredi 8 décembre 2023, pour réaffirmer l'engagement du Gouvernement aux côtés des Mahoraises et des Mahorais confrontés à une crise de l'eau et des problèmes de sécurité.
Au cours de ce déplacement, elle a annoncé tout un ensemble de mesures visant à améliorer le quotidien des habitants de l'île.

Les mesures du Gouvernement

Crise de l'eau

Pour faire face à la pénurie d'eau, la Première ministre a annoncé la création d'une deuxième usine de dessalement à Ironi Bé et la construction d'une troisième réserve collinaire.

Logements insalubres

Élisabeth Borne s'est exprimée sur le problème des logements insalubres auxquels les habitants sont confrontés. Elle a pris la décision de créer une opération d'intérêt national en 2024 sur les communes de Mamoudzou, de Koungou et de Dembeni. Ces trois communes représentent 60 % de l'habitat insalubre à Mayotte.
L'idée étant de mutualiser des moyens et de se doter de procédures d'exception pour pouvoir réaménager des sites et construire des logements dignes pour les personnes qui doivent être relogées.

Éducation et services publics

Pour soutenir l'aide sociale à l'enfance, la protection maternelle et infantile et le transport scolaire, 50 millions d'euros seront versés dès ce mois de décembre et 100 millions d'euros en 2024.
L'État fournit un effort financier de près de 740 millions d'euros par le contrat de convergence et de transformation signé en 2019.  Celui-ci bénéficiera de plus de 830 millions d'euros de financement de l'État pour la période 2024-2027, dont plus de 520 millions d'euros pour les collèges et les lycées ainsi que 70 millions d'euros pour les routes.
Le financement du service départemental d'incendie et de secours avec le versement pérenne d'une fraction d'impôts sera aussi amélioré.

Santé

Plus de 500 millions d'euros seront investis pour la santé et le secteur médico-social dans le département.
À partir du 1er janvier 2024, la complémentaire santésolidaire sera applicable à Mayotte et bénéficiera à 30 000 personnes supplémentaires.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !