Le Gouvernement donne une nouvelle impulsion à la politique de résorption des bidonvilles et campements illicites

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Édouard Philippe.

Publié 13/02/2018 |Modifié 01/03/2018

Par une instruction du 25 janvier 2018 envoyée aux préfets et signée par 8 ministres dont Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, le Gouvernement a fixé un nouveau cadre pour l’action des pouvoirs publics sur les campements illicites et les bidonvilles, avec un objectif clair de résorption de cette forme extrême de mal logement. Le suivi de la mise en œuvre de cette circulaire est confié au Délégué interministériel pour l’hébergement et l’accès au logement (Dihal).

Consulter le
sur le site du Ministère de la Cohésion des territoires

Partager la page