Le futur quantique à nos portes

Publié 28/11/2022

L’Institut d’optique Graduate School transforme le monde par la lumière depuis plus d’un siècle. Coup de projecteur sur une institution pépinière de prix Nobel.

Partager la page

Rayons de lumière symbolisant un processeur d'ordinateur quantique
Source : Getty
En 1917 l’Institut d’optique - aujourd’hui « Institut d’optique Graduate School » -  voit officiellement le jour avec trois missions essentielles :
  • la formation d'ingénieurs ;
  • la recherche et développement ;
  • le transfert technologique.
L’établissement forme à « l’optique », c’est-à-dire à la science de la lumière et la « photonique » qui désigne le domaine d’application de la lumière dans de nombreuses technologies.
L'Institut se positionne comme champion mondial en photonique pour la formation, la recherche et l'innovation. C'est dans ses murs que l'actuel prix Nobel de Physique 2022, Alain Aspect, enseigne et effectue ses travaux sur l’intrication quantique.

En 2018, déjà, la photonique avait permis au Français Gérard Mourou d'obtenir le prix Nobel de Physique pour son invention de la technique d'« amplification par dérive de fréquence ».
Les développements menés à l’Institut d’optique couvrent des champs extrêmement variés depuis l’imagerie et l’instrumentation optique, les lasers et les sources, jusqu’aux travaux à l’échelle nanométrique du monde quantique où interviennent de nouveaux types de matériaux ou des atomes froids.
Les techniques d’ultra-refroidissement des atomes permettront, par exemple, de dépasser la précision des horloges atomiques.
Entrez dans l'Institut d'Optique Graduate School !

Visite guidée au sein de l'Institut  d'optique qui forme les futurs ingénieurs photonique de demain

L'un des fleurons français

Les technologies quantiques seront au centre des nombreuses avancées technologiques futures, comme par exemple :
  • les temps de calcul des ordinateurs quantiques raccourcis d’un facteur de un milliard - d’ici 5 à 10 ans ;
  • la précision supérieure des capteurs quantiques qui va bouleverser radicalement les terrains de conflits par de nouvelles fonctionnalités de navigation et de détection.
L'Institut d'optique fait partie des fleurons français pour être un compétiteur et industriel majeur dans les technologies quantiques, notamment par le positionnement historique de sa recherche, son tissu partenarial avec les industriels et les start-up.
Avec France 2030, le Gouvernement a lancé une stratégie d’accélération « Technologies quantiques » afin d'installer durablement la France dans le premier cercle des pays qui maîtrisent les technologies quantiques.

La stratégie nationale pour les technologies quantiques

France 2030, un accélérateur pour le quantique

En savoir plus

Le choix de la rédaction