Vaccination : « Il y a des chiffres qui piquent bien plus qu’une aiguille »

Covid-19
Publié le : 20/08/2021
Un pansement avec écrit dessus « Il y a es chiffres qui piquent bien plus qu'une aiguille ».
Photo : Ministère des Solidarités et de la Santé

Dans sa dernière campagne, le ministère des Solidarités et de la Santé oppose à l’hésitation vaccinale la réalité des chiffres.

« Aujourd’hui, en France, 8 personnes sur 10 hospitalisées à cause de la Covid-19 ne sont pas vaccinées. » La dernière campagne (télévision, radio et affichage) du ministère des Solidarités et de la Santé oppose à l’hésitation vaccinale la réalité des chiffres.

En vidéo, le spot TV « Le Débat » :

Car, on peut débattre de tout, sauf des chiffres. En l’occurrence, ceux mis en avant dans la campagne sont fournis par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DRESS).

Dans le cadre de sa mission d’appui à la gestion de la crise sanitaire, la DREES exploite les données pseudonymisées issues des 3 principales bases de données sur la crise Covid-19 :

  • SIVIC (hospitalisation) ;
  • SIDEP (dépistage) ;
  • VACSI (vaccination).

Ainsi, selon la DREES et sur la base des patients entrés à l’hôpital entre le 2 et le 8 août, 84 % des admissions en soins critiques et 76 % des admissions en hospitalisation conventionnelle sont le fait de personnes non-vaccinées.

 

Pour limiter les formes graves de la Covid-19, arrêter la pandémie et retrouver une vie normale, la vaccination reste la meilleure des options.