5 septembre 2018 - Vidéo

Édouard Philippe : "Nous allons maintenir le cap"

A l’issue du séminaire gouvernemental réuni le 5 septembre 2018, le Premier ministre a précisé la feuille de route du Gouvernement pour les prochains mois.
" Nous faisons le choix du travail, de favoriser le retour à l’activité pour ceux qui en sont privés ; de faire en sorte que le travail paye … ", a déclaré Édouard Philippe, qui a confirmé l’ambition de l’exécutif de "promouvoir une société de l’émancipation", en libérant l’économie et la société française.

"Nous allons maintenir le cap et l’intensité des transformations que nous avons décidées d’engager », a-t-il assuré.

Édouard Philippe a dressé les chantiers qui vont œuvrer à la transformation du modèle social  :
  • La lutte contre la pauvreté : une stratégie et un plan seront présentés le 13 septembre par le Président de la République. Mise en application, le 1er janvier 2019.
  • L’hôpital et le système de santé : annonces du Président de la République le 18 septembre. Objectifs : améliorer la qualité de soins, accroître la coordination entre l’hôpital et la médecine de ville. Les décisions auront leur traduction dans le prochain PLFSS pour 2019.
  • Les retraites : une réunion de synthèse et de conclusions va finaliser la 1ère phase lancée au début de l’année. Elle a associé tous les acteurs concernés dans la réflexion du système de retraites. Une 2e phase s’ouvrira pour aborder les questions restant à régler. Objectif : présentation d’un projet de loi au cours de l’année 2019.
  • La dépendance : des groupes de travail seront lancées début octobre. Question : comment penser la transformation de l’organisation sociale et économique pour prendre en compte le vieillissement de la population active et l’accroissement de l’espérance de vie ? Objectif : un projet de loi en 2019.
  • L’assurance chômage : des discussions sont actuellement ouvertes avec l’ensemble des organisations syndicales pour nourrir les futures concertations. L’objectif est de faire évoluer le système d’assurance chômage avec pour souci de permettre systématiquement le retour à une activité durable. L’organisation de la santé au travail fait également partie des discussions.
Outre la transformation du modèle économique et social, le Premier a posé comme "deuxième ambition" d’accélérer la transition écologique avec la mise en œuvre du Plan climat, du Plan biodiversité, la finalisation de la programmation pluriannuelle de l’énergie, et enfin la loi d’orientation des mobilités.

Troisième ambition : assurer la sécurité des Français. Le Premier ministre a rappelé la hausse des budgets des ministères de l’Intérieur, des Armées, de la Justice., et la poursuite des "recrutements dans l’armée, la police, l’administration pénitentiaire, la magistrature…".

"Ces choix sociaux, économiques, écologiques régaliens se traduiront dans le PLF et le PFLSS", a déclaré le Premier ministre.