Jean Castex signe la charte d’engagement du Territoire de sécurité urbain et rural

Sécurité et Justice
Publié le : 27/07/2021
Le Premier ministre Jean Castex à Saint-Dizier
Photo : Matignon
En déplacement en Haute-Marne, Jean Castex a signé la charte d’engagement du « territoire de sécurité urbain et rural » (TSUR) de Saint-Dizier qui illustre l’engagement quotidien des élus.

« Mon Gouvernement, vous le savez, a placé la sécurité au cœur de ses politiques prioritaires partout dans tous les territoires de la République. »

Le Premier ministre - accompagné de Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, et Bérangère Abba, secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée de la Biodiversité - était en déplacement à Saint-Dizier (Haute-Marne).

Il y a signé une charte inédite : la charte d’engagement du « territoire de sécurité urbain et rural » (TSUR) de Saint-Dizier. Elle illustre l’engagement quotidien des élus et s’inscrit pleinement dans la logique partenariale des contrats de sécurité intégré que le Gouvernement porte depuis un an.

En vidéo, l'intervention du Premier ministre depuis Saint-Dizier

Préserver la tranquilité des citoyens

Ce déplacement a également permis au Premier Ministre de rappeler que, depuis 2017, le Gouvernement a fait de la sécurité une priorité pour préserver la tranquillité des citoyens dans tous les territoires :
  • augmentation des périodes de sûreté de 22 à 30 ans pour les crimes commis contre les forces de l’ordre ;
  • création d'un délit spécifique et plus sévère pour ceux qui agressent nos agents de police et nos militaires ;
  • mise en place d’une sanction plus ferme en cas de refus d'obtempérer ;
  • possibilité de confiscation immédiate du véhicule ;
  • renouvellement entre juillet 2020 et la fin de l'année 2021 d’un quart du parc automobile de la police nationale ;
  • généralisation des caméras piétons depuis le 1er juillet ;
  • adoption de 86 000 amendes forfaitaires soit près de 300 par jour.

Le Premier ministre a réaffirmé cette priorité, en rappelant qu’entre 2017 et 2021 le budget du ministère de l’Intérieur a augmenté de plus de 2,5 milliards d’euros. Et, il a annoncé une nouvelle hausse exceptionnelle de plus de 900 millions d'euros pour 2022.

Il a également rappelé la promesse du président de la République de créer 10 000 postes de policiers et de gendarmes au cours de son quinquennat. Cet objectif sera tenu, notamment avec les 885 emplois supplémentaires qui seront créés en 2022.