Photo illustrant des rails de chemin de fer
14 avril 2021

France relance | Un nouvel appel à manifestation d’intérêt pour transformer en profondeur la filière ferroviaire et les services de mobilité attachés

Le Gouvernement a annoncé lors du Comité exécutif du Conseil de l’Industrie du 9 avril 2021, un soutien renforcé à l’innovation dans la filière ferroviaire, par la création du « CORIFER », comité d’orientation de la recherche et développement et de l’innovation du ferroviaire. Un premier appel à manifestation d’intérêt (AMI) est lancé et s’inscrit dans le cadre du soutien à l’innovation du plan France relance et, plus largement, du quatrième Programme d’investissements d’avenir (PIA4).

Le Comité exécutif du Conseil de l’Industrie du 9 avril 2021 a annoncé la création du « CORIFER », comité d’orientation de la recherche et développement et de l’innovation du ferroviaire. Cet AMI, lancé dans le cadre du CORIFER, s’adresse à des entreprises ou entités de recherche et innovation de la filière ferroviaire, qui ont des projets de R&D (technologie, service et/ou solution ambitieuse) innovants et durables en matière de mobilité. Il s’inscrit dans le cadre du soutien à l’innovation du plan France relance et, plus largement, du quatrième Programme d’investissements d’avenir (PIA4).

Son objectif : répondre aux enjeux technologiques, de compétitivité et de transition écologique de la filière ferroviaire. Les projets devront être structurants pour les entreprises et plus largement, pour la filière et l’ensemble de l’écosystème des transports publics ferroviaires.

Le secteur des transports et de la mobilité, tous segments confondus, doit faire face à des mutations - qu'elles soient industrielles ou de services - importantes, associées à la transition écologique et à la révolution numérique. La crise sanitaire a montré l’intérêt stratégique du ferroviaire et sa capacité à assurer une continuité de service indispensable au maintien des fonctions vitales du pays mais a aussi lourdement fragilisé la filière française, qu'il s'agisse de transport de personnes ou de marchandises.

Pour réussir cette transformation en profondeur, il est nécessaire de réaliser des efforts considérables en matière de R&D qui s’installeront sur le long terme, pour imaginer et réinventer des modes de déplacement plus respectueux de l’environnement et adaptés aux besoins des utilisateurs. C’est un des axes fort du PIA avec les stratégies d’accélération Hydrogène décarboné, Digitalisation et décarbonation des mobilités, Produits biosourcés - Carburants durables.

Bpifrance opère, pour le compte de l’Etat, cet appel à manifestation d’intérêt qui se clôture le 9 juin.

Postuler à l’AMI