La marque de l'État

 Là où l’État est présent, agit, finance, sa présence doit être clairement identifiée.

Le bloc-marque

Les principes fondateurs

Quel que soit le support et quel que soit le contexte de communication, au même titre que le bloc Marianne, le bloc-marque est unique et ne doit pas figurer plus d’une fois sur la face d’un même support.

Principes fondateurs du bloc-marque
 

La composition

Les blocs-marque sont faits de constantes et de variables : Marianne en entrée et devise républicaine en fin. L’ordre des éléments doit toujours être respecté. La partie centrale permet d’accueillir l’intitulé officiel. L’organisation des intitulés est normée dans la partie sur les règles de césure.

Les règles de composition du bloc-marque

Règles de composition du bloc-marque

Une structure modulable

Une structure modulable

La taille minimale

La taille minimale assure la lisibilité de tous les éléments du bloc-marque. Composé selon cette charte, il ne peut faire l’objet d’aucune modification tant au niveau de la composition, des proportions, de la typographie, que des couleurs.
 

Illustration de la taille minimale

Exemples d'interdits

Exeemples d'interdits

Les règles de césure

Illustration de la règle de césure

La césure se place de manière à garder l’institution sur la première ligne, augmentant ainsi sa lisibilité.

Exemples de césure

À titre d’exemple, voici la composition des bloc-marques correspondant au Gouvernement actuel.


 

Les couleurs

Version Couleurs

Version Couleurs du bloc-marque

Version noir et blanc


 

Les usages sur fond

Les blocs-marque vivent en priorité en couleur sur fond blanc.


Lorsque l’environnement n’est pas maîtrisé, il doit vivre, sur fond coloré ou perturbé, au sein d’un cartouche blanc dont les proportions sont déterminées ci-dessous.

Cotes du cartouche blanc

Exemples d’utilisation sur fond couleur et fond photo