Bilan de "Toutes et tous à l'école !" : un dispositif de médiation scolaire pour les enfants vivant en bidonvilles qui fait ses preuves

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 23/06/2023 |Modifié 27/06/2023

180 personnes venues de toute la France étaient réunies le 22 juin, à l'occasion du bilan des 3 ans du programme "Toutes et tous à l'école !" 2021-2023 piloté par la Dihal et élaboré en lien étroit avec les autorités académiques et la Délégation interministérielle à la prévention et lutte contre la pauvreté

Lors de ce 90ème atelier inauguré par Olivier Klein, ministre délégué à la Ville et au Logement, enfants, parents, médiateur.rice.s, associations, inspecteur.rice.s académiques, directeur.rice.s d'école, élu.e.s, professeur.e.s UPE2A et l'équipe de la Dihal en charge de la résorption des bidonvilles ont apporté leurs témoignages autour de leur quotidien, de leurs pratiques, visions et actions permettant d'apprécier ce pourquoi ce programme à été mis en œuvre : permettre à tous y compris les enfants vivant en bidonvilles d'aller à l'école et suivre une scolarité. C'est non seulement une obligation mais aussi une nécessité pour l'avenir. La mobilisation partenariale est essentielle pour une scolarité durable.

Une journée riche d'enseignements, d'échanges et de souvenirs pour les enfants qui ont aussi l'après-midi découvert Paris à bord d'un bateau mouche.

Programme d'accompagnement vers l'école dans le cadre de la résorption des bidonvilles : quel bilan?

L’accès à l’école des 7 000 enfants résidant en squats et bidonvilles fait partie des interventions participant à la résorption des bidonvilles. Parmi eux, 70% n’ont jamais été à l’école ou sont en décrochage scolaire. Depuis la rentrée 2020, des actions de médiation scolaire portées par la Dihal ont été mises en place en lien étroit avec les autorités académiques.
40 médiateurs financés à hauteur de 1,6 M€, participent à un changement de paradigme dans la prise en charge de cette question et à l’instauration de liens de confiance entre parents, enfants et institution scolaire.

Toutes et tous à l'école : 24 minutes d'immersion dans le quotidien de celles et ceux qui font vivre et vivent le programme de médiation scolaire

Partager la page