Mal inscription : comment rectifier votre situation électorale

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 14/02/2022

À l'approche du premier tour de l’élection présidentielle, vérifiez que vous êtes bien inscrit sur la liste électorale de votre choix !

Partager la page

Source : ministère de l'Intérieur
Un déménagement, une inscription dans un bureau de vote trop éloigné de son domicile, un étudiant quittant le domicile familial… Vous faites peut-être partie des électeurs « mal-inscrits », c’est-à-dire des personnes qui ne sont pas inscrites dans le lieu de résidence, sans que cela soit volontaire . Pour y remédier, rien de plus simple.

Je vérifie ma situation électorale

Vous avez un doute ? Vérifiez votre situation électorale en vous rendant dans votre mairie, mais aussi sur le service en ligne disponible sur service-public.fr. Pour ce faire, vous aurez besoin des informations suivantes :
  • le nom de votre commune de vote ;
  • vos nom et prénom(s) ;
  • votre sexe et votre date de naissance.
Une fois tous les éléments fournis et validés, vous pourrez savoir si vous êtes inscrit sur la bonne liste électorale.

Je rectifie ma situation électorale

Vous avez vérifié : vous n’êtes pas inscrit sur les listes électorales, ou la commune de vote n’est plus la bonne ? Vous êtes dans les temps pour faire le nécessaire et ainsi voter au prochain scrutin national : l’élection présidentielle (premier tour le 10 avril, second le 24). Vous avez jusqu’au 2 mars 2022 pour vous (ré)inscrire en ligne, et jusqu’au 4 mars 2022 pour le faire en mairie .

Cas particuliers

Si vous avez 18 ans, votre inscription sur les listes électorales est automatique (à condition d’avoir fait son recensement citoyen à partir de 16 ans) y compris si votre accession à la majorité est postérieure au 4 mars 2022. Si votre 18e anniversaire intervient entre les deux tours, vous serez également inscrit d’office par l’INSEE et pourrez participer au second tour. Enfin, une personne ayant obtenu la nationalité française après 2018 est , elle aussi, automatiquement inscrite sur les listes électorales de sa commune .