Le 80ème atelier de la Dihal consacré à la "scolarisation de tous les enfants présents sur notre territoire"

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 20/12/2021 |Modifié 21/12/2021

Le 15 décembre dernier, la DIHAL en partenariat avec l'ANDEV (Association Nationale des Directeurs et des cadres de l'Education des Villes et des collectivités territoriales), consacrait son atelier mensuel à la "scolarisation de tous les enfants présents sur le territoire", en particulier de ceux qui vivent en situation de très grande précarité (bidonvilles, campements illicites, squats, hôtels sociaux...).

À cette occasion, les participants ont assisté au lancement du livret Atout'scol, outil collaboratif pour aider les acteurs à développer une éducation pleinement inclusive, respectueuse de la Convention internationale des droits de l’enfant,  dont l'article 28 rappelle que l’éducation est un droit fondamental pour garantir à tous les enfants une égalité des chances.
Enjeu majeur pour l'Etat et pour les collectivités territoriales, la scolarisation est en effet une priorité pour casser la spirale de la précarité et préparer l’insertion des générations futures. Mais elle est encore trop souvent vécue comme un parcours d’obstacles pour les familles en difficulté et comme une procédure complexe pour les communes.

Ouvrir l'école à tous les enfants qui en sont éloignés, lever les freins qui s'opposent à la scolarisation, ancrer l'accès à l'éducation dans une dynamique territoriale et collective,  tels sont les défis que se sont proposé de relever les partenaires réunis autour du projet Atout'scol, initié par l'ANDEV et par la DIHAL : représentants d’associations d’élus (AMF, France Urbaine), de collectivités territoriales (Mairies de Montpellier,Toulouse, Ivry-Sur-Seine et Saint-Herblain) et de l’UNICEF, pilote du programme "Villes amies des enfants".
Cet outil collaboratif destiné à une large diffusion revient sur les droits et devoirs en lien avec la scolarisation, propose des actions pour une école plus  accessible et souligne enfin le travail des "acteurs facilitants" qui, grâce à leur coordination, créent une "chaîne d'accueil et de bienveillance".

Outre la présentation du livret, l'atelier a permis d'ouvrir de nouvelles perspectives grâce aux témoignages d'acteurs territoriaux (élus, services éducatifs de mairies, autorités académiques, associations) engagés au quotidien pour la scolarisation de tous les enfants.

Partager la page