« Renforcer l’accompagnement vers l’école pour une scolarisation durable des enfants »

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 14/06/2021 |Modifié 02/12/2021

Le programme « Accompagnement vers l’école pour une scolarisation durable des enfants » vise à développer l’« aller vers » et soutenir les familles avec des moyens renforcés en médiation scolaire. Il a permis en 2020 la création de 30 postes de médiateurs déployés sur quinze départements, qui ont pour mission d’aider les enfants à aller à l’école et à y rester.


L’instruction gouvernementale du 25 janvier 2018, qui donne une nouvelle impulsion à l’action de résorption des bidonvilles, précise que la protection de l’enfance, l’accès aux droits et la scolarisation des mineurs sont des enjeux essentiels des stratégies partenariales de résorption des bidonvilles mises en œuvres par les territoires. Si l’éducation nationale consacre d’importants moyens à la lutte contre les inégalités et met en œuvre des dispositifs adaptés aux enfants allophones, de multiples freins demeurent, faisant obstacle à la scolarisation durable des enfants (invisibilité, extrême précarité, instabilité des familles, défaut d’accompagnement des parents…). 70% des enfants vivant en bidonvilles et en squats n’ont jamais été scolarisés, le sont de manière discontinue ou sont en décrochage scolaire.
Les objectifs fixés par la DIHAL sont de doubler le nombre d’enfants scolarisés et accompagnés dans leur scolarité et de scolariser tous les enfants dans le cadre des actions d’accompagnement.

Grâce aux actions menées, 3125 enfants ont été scolarisés en 2020, contre 1431 en 2019, et 1900 enfants ont bénéficié d’un soutien individualisé dans leur scolarité.

Partager la page