La lutte contre la Covid appliquée aux foyers de travailleurs migrants

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 13/12/2021 |Modifié 17/12/2021

En fin novembre, la CILPI a assisté à une séance de vaccination destinée aux anciens travailleurs migrants résidant en foyer.

Un grand succès pour cette initiative portée par Adoma et le dispositif d’appui à la coordination des Hauts de Seine.
C’est dans la salle polyvalente de la résidence sociale Chandon à Gennevilliers que l’équipe mobile (1 médecin et 2 infirmières) a vacciné plus d’une soixantaine de résidents de cette structure, du foyer de travailleurs migrants Brenu et d’une autre résidence sociale voisine.
Véritable exemple de « l’aller vers », cette opération a mobilisé les équipes encadrantes mais aussi un interprète. Une forte action de communication a été nécessaire pour mobiliser l’ensemble des résidents particulièrement vulnérables. Il leur a par ailleurs été rappelé que la vaccination ne dispensait pas de l’application des gestes barrières.

Partager la page