1. Santé
    2. Covid-19

Les personnes éligibles au deuxième rappel contre le Covid-19

Publié 22/06/2022

Alors qu'une reprise épidémique s'amorce, le Gouvernement appelle les plus âgés à recevoir leur injection le plus vite possible.

Partager la page

Une personne venant de se faire vacciner.
Source : Getty
Un quart des personnes éligibles ont reçu leur deuxième rappel vaccinal contre le Covid-19.

Alors qu'une reprise épidémique s'amorce, le Gouvernement appelle les plus âgés à recevoir cette injection le plus vite possible.

Les personnes éligibles au deuxième rappel

Les personnes de 60 ans et plus peuvent effectuer une deuxième dose de rappel depuis début avril :
  • à partir de 3 mois après l’injection du premier rappel pour les personnes âgées de 80 ans et plus, les résidents en EHPAD et en USLD.
  • à partir de 6 mois après l’injection du premier rappel pour les personnes âgées de 60 à 79 ans.
Le deuxième rappel est possible depuis le 14 mars 2022 pour les personnes âgées de 80 ans et plus ainsi que pour les résidents des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et des unités de soin de longue durée (USLD).

Les personnes sévèrement immunodéprimées peuvent en bénéficier depuis le 28 janvier 2022.

Les personnes âgées de 60 ans à 79 ans peuvent recevoir leur deuxième rappel dès 6 mois après l’injection du premier rappel ou dès 6 mois après la dernière infection.

Éviter les formes graves

Ce deuxième rappel doit permettre de renforcer leur protection contre les formes graves de la maladie et les décès, dans le contexte actuel de forte circulation du virus.
Cette deuxième injection pourra être effectuée soit :
  • en centre de vaccination ;
  • auprès d’un professionnel de santé de ville habilité à prescrire et à administrer le vaccin ;
  • dans une officine, un cabinet ;
  • à domicile.