Une personne venant de se faire vacciner.
Source : Getty
    1. Santé
    2. Covid-19

Les personnes éligibles au deuxième rappel contre le Covid-19

Publié 22/06/2022 | Modifié 27/07/2022

Les adultes à risque de forme grave de Covid-19, les femmes enceintes dès le premier trimestre et les proches des personnes vulnérables ou immunodéprimées sont désormais concernés.

Partager la page

Alors que la France enregistre une hausse des cas de Covid-19, le Gouvernement élargit la liste des personnes éligibles au deuxième rappel vaccinal. Cet élargissement s’appuie sur l’avis de la HAS rendu le 13 juillet dernier.

Qui sont les personnes concernées ?

  • Les personnes de plus de 60 ans, les femmes enceintes, les adultes à risque de forme grave et leur entourage : dès 6 mois après le dernier rappel.
  • Les personnes de plus de 80 ans, les résidents en EHPAD et USLD et les personnes immunodéprimées : dès 3 mois après le dernier rappel ou la dernière infection.
  • Tous les soignants, pompiers, aides à domicile et autres salariés de la santé et du médico-social sur la base du volontariat.

Pourquoi faire sa dose de rappel ?

Ce deuxième rappel doit permettre de renforcer leur protection contre les formes graves de la maladie et les décès, dans le contexte actuel de forte circulation du virus.
Cette deuxième injection pourra être effectuée soit :
  • en centre de vaccination ;
  • auprès d’un professionnel de santé de ville habilité à prescrire et à administrer le vaccin ;
  • dans une officine, un cabinet ;
  • à domicile.

Et si j'attrape le Covid ?

En cas d’infection entre le 1er rappel et la date programmée du 2ème rappel, il est recommandé de faire une 2ème dose de rappel, 3 mois après l’infection.

Le choix de la rédaction