La France, terre d’accueil pour les investissements internationaux

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 27/10/2023 |Modifié 27/10/2023

Signe de la confiance toujours renouvelée des investisseurs étrangers, la France est la première destination des investissements internationaux en Europe depuis 2019.

Le quartier de La Défense à Paris.
L’attractivité de la France ne se dément pas. Septième économie mondiale, l’Hexagone se classe en tête des destinations pour les projets d’investissements étrangers en Europe, et ce pour la quatrième année consécutive (Baromètre EY, 2023). Elle est aussi la première destination européenne pour les projets d’investissements industriels depuis plus de quinze ans.
Les raisons de cet attrait sont multiples. Au-delà des atouts « classiques » liés à la qualité de vie française, les investisseurs étrangers plébiscitent, en autres, la capacité de la France à se transformer et à répondre de manière compétitive aux défis écologiques qui se posent.
Le plan France 2030, notamment, en soutenant tout le cycle de vie de l’innovation jusqu’à son industrialisation, en est l’une des illustrations concrètes.
Les investisseurs étrangers louent aussi un écosystème français accueillant pour les talents internationaux, avec une palette d’outils facilitant leur recrutement et leur installation : régime fiscal pour les impatriés parmi les plus favorables en Europe, des titres de séjours pluriannuels, 126 conventions fiscales et 74 pays reliés à la France par des accords internationaux de sécurité sociale…

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction