« COP 27 » : consolider et accélérer l'action climatique

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 28/10/2022 |Modifié 04/11/2022

La ville de Charm el-Cheikh, en Égypte, accueillera la 27e Conférence des Parties sur les changements climatiques (COP) du 6 au 18 novembre 2022.

Une enfant parle dans un porte-voix avec une mappemonde sous le bras.
C’est au bord de la mer rouge, à Charm el-Cheikh, que chefs d’État et de gouvernement, collectivités et acteurs non étatiques (ONG, entreprises, représentants de la société civile, chefs d’entreprise...) participeront à deux semaines de négociations et d'événements pour cette 27e Conférence des Parties (COP 27) à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).
À l’heure où la planète fait face à aux conséquences du déréglement climatique (vagues de chaleurs, incendies, inondations, submersion des côtes…), la conférence vise à rassembler les pays signataires pour une action coordonnée en faveur du climat.
Cette année, les participants devront accélérer l’action climatique mondiale en :
Cette conférence fait le lien entre la « COP 26 » qui a finalisé les règles d’application de l’Accord de Paris, et la prochaine « COP 28 » qui se tiendra à Dubaï (Émirats arabes unis) en 2023 et qui donnera un premier bilan mondial de l’action climatique.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction