Insécurité alimentaire : première réunion de la Coalition mondiale pour l’alimentation scolaire

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 18/10/2023 |Modifié 18/10/2023

La Coalition mondiale pour l’alimentation scolaire réunit désormais plus de 90 pays. Elle tient sa première réunion à Paris les 18 et 19 octobre 2023.

Des mains d'enfants au-dessus d'un plateau de cantine.
La première réunion de la Coalition mondiale pour l’alimentation scolaire se déroule à Paris les 18 et 19 octobre 2023. 

Lancée en 2021 par le Programme alimentaire mondial (PAM) avec le soutien de la France et de la Finlande, cette coalition a une ambition claire : donner à chaque enfant dans le monde la possibilité de recevoir un repas nutritif à l’école d’ici 2030.

Deux ans d'avancées

  • Près de 420 millions d’enfants dans le monde ont aujourd’hui accès à un repas par jour à l’école. Soit près de 8% de plus qu’avant le Covid. C’était le premier objectif de la coalition.
  • En deux ans, les investissements en faveur des cantines scolaires dans le monde ont augmenté de 5 milliards de dollars, pour atteindre 48 milliards en 2022.
  • Plus de 90 pays sont membres de la coalition, contre 61 à son lancement. Plus de 100 organisations en sont partenaires : centres de recherche, organisations internationales comme non gouvernementales.
  • La France mène une politique sociale en faveur des cantines scolaires. Plus de 180 000 écoliers ont profité du dispositif cantine pour 1 euro en France
  • 250 000 élèves ont bénéficié de petits déjeuners gratuits en France sur l’année scolaire 2022-2023. 

L’alimentation scolaire, un enjeu de taille

L’alimentation scolaire dépasse le cadre essentiel de la politique de santé publique. Elle favorise les apprentissages et l’accès à l’éducation, incitant les parents à envoyer leurs enfants en classe pour leur assurer un repas complet. Elle est ainsi un facteur d’égalité entre les filles et les garçons.

 « L’alimentation scolaire n’est pas une dépense, c’est le meilleur des investissements : pour nos enfants, pour nos sociétés et pour la planète », a résumé le président de la République Emmanuel Macron à l'occasion de son discours d’ouverture de la réunion mercredi 18 octobre. 
 
La France entend encourager toutes les actions allant dans le sens de la sobriété : par ses financements au Programme alimentaire mondial, qui seront maintenus au niveau historique de 2022, par l’Agence française de développement ou à travers ses ambassades. 

Parmi les 349 millions de personnes dans le monde en situation de risque élevé d’insécurité alimentaire, 153 millions sont des enfants ou des jeunes.

Téléchargez le communiqué

231010 CP Coalition alimentation scolaire.pdf PDF - 797.25 Ko

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction