Habits sur cintre
23 août 2019 - Actualité

32 entreprises de la mode et du textile s'engagent pour l'environnement

En amont du G7, 32 entreprises leaders de la mode et du textile se sont engagées à travers le "Fashion Pact" pour réduire l'impact environnemental de leur secteur.
 
L'année 2019 marque la présidence française du G7 dont le sommet se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août 2019. À la veille de cet évènement mondial, le Président de la République et le Gouvernement ont reçu à l'Elysée 32 entreprises mondiales pour lancer le Fashion Pact.

Qu'est-ce-que le Fashion Pact ?

En avril 2019, dans la perspective du G7, Emmanuel Macron avait confié à François-Henri Pinault, PDG de Kering, la mission de mobiliser les acteurs de la mode et du textile autour d’objectifs concrets pour réduire l’impact environnemental de leur secteur.

Cette initiative prend aujourd'hui la forme du Fashion Pact, une démarche collective qui vise à transformer en profondeur les pratiques du secteur de la mode et du textile pour relever les défis environnementaux de notre siècle. C'est un mouvement inédit et historique par son ampleur et l'importance de la coalition formée : 32 entreprises leaders du secteur de la mode et du textile.

Ce pacte se fonde sur l'ambition collective de dirigeants d'entreprises, qui s'engagent sur des objectifs de développement durable jugés indispensables pour inverser la tendance en matière de climat et de biodiversité et combattre la pollution des océans.

Quels sont les objectifs du Fashion Pact ?

Le Fashion Pact contient des objectifs chiffrés basés sur des critères scientifiques, qui pourront être atteints par les entreprises comme par le secteur dans son ensemble.

Ces objectifs se concentrent sur trois domaines d'action fondamentaux pour la sauvegarde la planète :

  • enrayer le réchauffement climatique : création et mise en œuvre d’un plan d’action permettant d’atteindre l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre à horizon 2050 afin de maintenir le réchauffement climatique sous le seuil de 1,5°C d’ici à 2100 ;
  • restaurer la biodiversité : mise en œuvre d’objectifs fondés sur des critères scientifiques, afin de restaurer les écosystèmes naturels et protéger les espèces ;
  • protéger les océans : réduction de l’impact négatif du secteur de la mode sur les océans au travers d’initiatives concrètes, telles que la suppression progressive des plastiques à usage unique.

Cette série d'engagement sera déclinée par chacune des entreprises et adossée à des initiatives intersectorielles ainsi qu'à la mise en place d'accélérateurs d'innovations.

Quelles sont les entreprises concernées par cet engagement ?

À date, la coalition inédite du Fashion Pact réunit 32 entreprises mondiales leaders dans la mode et le textile. Mais ce mouvement collectif est ouvert à toutes les entreprises désireuses d'agir en terme d'impact environnemental.

Au 23 août 2019, le pacte rassemble les entreprises suivantes : Adidas, Bestseller, Burberry, Capri Holdings Limited, Carrefour, Chanel, Ermenegildo Zegna, Everybody & Everyone, Fashion3, Fung Group, Galeries Lafayette, Gap Inc., Giorgio Armani, H&M Group, Hermes, Inditex, Karl Lagerfeld, Kering, La Redoute, Matchesfashion.com, Moncler, Nike, Nordstrom, Prada, Puma, PVH Corp., Ralph Lauren, Ruyi, Salvatore Ferragamo, Selfridges Group, Stella Mccartney, Tapestry. 



Le G7 à Biarritz : pour un monde plus équitable et durable

Le G7 se tient à Biarritz du 24 au 26 août 2019. La France a souhaité que ce sommet soit un événement éco-responsable et attaché à... [Lire la suite]
jeudi 22 août 2019