30 avril 2021

1 000 nouvelles places d'hébergement et de logement temporaire créées à destination des femmes victimes de violences

Le vendredi 30 avril 2021, en visite dans une structure d'hébergement d'urgence dédiée à l'accueil des femmes victimes de violences, Emmanuelle Wargon et Élisabeth Moreno, ont annoncé la création et la revalorisation du financement de 1 000 places d'hébergement supplémentaires à destinées à accueillir les femmes victimes de violences. 1 000 places avaient déjà été créées en 2020, faisant suite à un engagement pris lors du Grenelle contre les violences conjugales.
La gravité et la multiplicité des violences sexistes et sexuelles, dont les femmes sont les principales victimes, constituent un phénomène d’ampleur, en particulier celles commises au sein du couple. On estime à un peu plus de 300 000 le nombre annuel moyen de personnes âgées de 18 à 75 ans victimes de violences conjugales, dont 219 000 sont des femmes.

Ce constat appelle un engagement sans relâche de la part de l’Etat, la prévention et la lutte contre ces violences étant érigée comme le premier pilier de la grande cause du quinquennat consacrée à l’égalité entre les femmes et les hommes, annoncée par le Président de la République le 25 novembre 2017. Il nécessite une action publique renforcée, interministérielle et partenariale, en liaison étroite avec les acteurs locaux, pour aller vers une réponse opérationnelle et ciblée au plus près des besoins des victimes.

Dans ce cadre, l’accès à un hébergement ou à un logement constitue très souvent une mesure urgente indispensable pour mettre une femme en sécurité d’un conjoint ou ex-conjoint violent, mais aussi un préalable à toute reconstruction pour une personne victime de violences conjugales.

C’est pourquoi, dans le cadre du Grenelle contre les violences conjugales, le Gouvernement s’est engagé à créer 1000 places d’hébergement et de logement temporaire pour les femmes victimes de violences en 2020, et renforcer cet effort avec la création de 1000 nouvelles places en 2021.

Ces nouvelles places pour 2021 complèteront 6 700 places dédiées à ce public en hébergement et en résidence sociale financées sur le programme 177 « hébergement, parcours vers le logement et insertion des personnes vulnérables », dont celles créées en 2020.

En vue de la création de ces 1000 nouvelles places, le document de cadrage téléchargeable ci-dessous fera l’objet de déclinaisons locales. Les services de l’Etat veilleront à adapter ces orientations au regard des besoins identifiés localement.
 
Document de cadrage - Hébergement et logement temporaire des femmes victimes de violences