Situation sanitaire dans la zone Antilles Guyane

Communiqué
Publié le : 03/08/2021

Le Premier ministre a présidé ce mardi 3 août une réunion de la Cellule interministérielle de crise consacrée à la situation sanitaire dans la zone Antilles Guyane.

La vague épidémique de Covid-19 aux Antilles est marquée par des taux d’incidence particulièrement élevés : en Martinique, il est de 1 068 cas pour 100 000 habitants au 3 août soit plus de 1% de la population, tandis qu’il atteint en Guadeloupe 750 cas pour 100 000 habitants et s’aggrave rapidement (+ 145% par comparaison avec la semaine précédente). Dans le contexte d’un faible taux de vaccination de la population, cette circulation virale se traduit par une très forte pression sur le système hospitalier et un nombre de décès d’ores-et-déjà supérieur à celui constaté lors des vagues précédentes.

Les mesures de freinage de l’épidémie ont été renforcées avec un confinement, appliqué en Martinique depuis le 30 juillet, et qui le sera en Guadeloupe dès le 4 août. Les capacités hospitalières ont été soutenues par la mobilisation des ressources des territoires concernés, de la réserve sanitaire, ainsi que par le déploiement de moyens du Service de santé des Armées (SSA). Grâce à ce dernier, 5 lits de réanimation supplémentaires sont ainsi opérationnels dès ce jour aux Antilles. 5 autres entreront en service le 8 août prochain.

Face à la gravité de la situation, le Premier ministre a décidé le déploiement de 10 lits supplémentaires par le SSA à compter de la mi-août, pour atteindre un total de 20 lits de réanimation supplémentaires aux Antilles.

Dans le même temps, les autorités locales assurent la mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé des établissements du territoire, en réponse aux besoins de prise en charge de la population. L’État accompagne l’engagement des équipes hospitalières par l’intermédiaire de plusieurs mesures indemnitaires permettant de tenir compte de ces circonstances exceptionnelles.

Le Premier ministre a salué l’action de l’ensemble des personnels mobilisés dans la lutte contre cette vague épidémique d’une ampleur exceptionnelle.

Le Premier ministre s’est également entretenu avec M. Serge LETCHIMY, président du Conseil exécutif de Martinique, et M. Ary CHALUS, président du Conseil régional de la Guadeloupe, leur rappelant l’engagement de l’État à leurs côtés.

Il a appelé à la mobilisation de chacun pour assurer le respect des mesures de freinage, et intensifier la campagne de vaccination, seule arme efficace pour lutter contre le virus et ses conséquences.

Communiqué de presse du Premier ministre Jean Castex - Situation sanitaire dans la zone Antilles Guyane

PDF - 586 Ko
Télécharger