29 juillet 2021

Investissements d'avenir | Lancement de la 8ème vague du volet i-Nov du Concours d’innovation

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l'Industrie auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement (SGPI), l’ADEME et Bpifrance annoncent le lancement de la 8ème vague du volet i-Nov du Concours d’innovation. Les candidatures sont ouvertes aux startup et PME jusqu’au 5 octobre 2021.
Lancé en 2017, le Concours i-Nov est financé par l’Etat via le Programme d’investissements d’avenir (PIA) et opéré par Bpifrance et l’ADEME. Il permet de soutenir l’émergence accélérée d’entreprises ayant le potentiel pour devenir des leaders d’envergure mondiale dans leur domaine. Pour les lauréats, c’est une opportunité d’obtenir un cofinancement de leur projet de recherche, de développement et d’innovation, dont les coûts totaux se situent entre 600 000 euros et 5 millions d’euros. Le Concours i-Nov compte déjà plus de 400 lauréats.

Ce dernier s’inscrit ainsi dans le continuum du « Concours d’innovation » se déclinant autour de 3 volets complémentaires : i-PhD, i-Lab et i-Nov. Le concours d'innovation marque un engagement de l'Etat via des financements, une labellisation et une communication renforcée permettant de soutenir le développement d’entreprises fortement innovantes et technologiques. En amont, les concours i-PhD et i-Lab visent à encourager l’émergence et la création de start-up deeptech nées des avancées de la recherche de pointe française. En aval, le concours i-Nov soutient les projets de développement innovants portés par des start-up et des PME.

La vague 8 du concours vise à soutenir des projets innovants portés par des start-up et des PME, sur 10 thématiques :
  • Santé - Outils de modélisation et de simulation numérique pour le développement de biomédicament
  • Santé - Dispositifs médicaux innovants avec une composante hardware
  • Adaptation de l'agriculture au changement climatique et gestion des aléas
  • Numérique Deep tech
  • French Fab – industrie du futur ;
  • Economie circulaire y compris recyclage des métaux critiques
  • Performance environnementale des bâtiments
  • Adaptation des territoires au changement climatique
  • Réduction de l’empreinte environnementale du numérique
  • Transformer les industries culturelles et créatives et l’évènementiel par le numérique


Le dépôt des candidature est ouvert jusqu'au
05 octobre 2021 à 12h00 (heure de Paris)