Mis à jour le 4 février 2021

Outre-mer

Point de situation

Depuis le dimanche 31 janvier, les déplacements dans les Outre-mer sont autorisés uniquement sur motif impérieux personnel ou familial, de santé ou professionnel. Concernant les transports aériens vers les Outre-mer, le test dans les 72h avant embarquement est une obligation systématique.

Il n'est donc pas possible de se rendre dans les Outre-mer sans avoir présenté le résultat négatif d'un test. C'est une protection indispensable pour nos territoires.

Au regard des restrictions de déplacement dans l'hexagone liées au couvre-feu, les voyageurs qui se rendent à un aéroport pour prendre un vol à destination des Outre-mer doivent pouvoir présenter, le billet d'avion et un document leur permettant de justifier ce déplacement.

Des mesures spécifiques s’appliquent à chaque territoire, pensez à vous renseigner sur le site de la préfecture concernée avant votre départ.
 

Questions / Réponses

Pour en savoir plus, cliquez sur le lieu qui vous intéresse :

La Réunion

Rassemblements

Les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique, ou dans les lieux ouverts au public notamment les plages, dans les espaces verts, les aires de loisirs, les parcs, les jardins…

Les pique-niques sont interdits sur les plages et sur les aires dédiées. La consommation de nourriture ou de boisson dans l’espace public est interdite.

Port du masque

Le port du masque est obligatoire dans l’espace public et partout sur la voie publique dans toutes les communes.

Seules les personnes en situation de handicap, faisant du sport (jogging, randonnée, vélo) ou se déplaçant dans des espaces naturels très peu fréquentés sont autorisées à ne pas porter de masque.

Établissements recevant du public (ERP)

Les établissements recevant du public doivent observer un protocole sanitaire stricte : 4m² par personne présente, capacité maximale affichée visiblement depuis de la rue, port du masque obligatoire.

L’accès aux plages et aux aires de pique-nique reste autorisé pour la pratique sportive, la promenade, la baignade, les sports nautiques et la pêche de loisir.

Croisières

Les navires de croisières ne peuvent faire escale, s’arrêter ou mouiller dans les eaux intérieures françaises.

Se rendre à La Réunion

Pour vous rendre à La Réunion vous devez justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ.

Pour vous rendre en métropole depuis La Réunion vous devez également justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ.

En savoir plus

Guyane

Couvre-Feu

Depuis le 23 janvier 2021 :
- A Apatou, Cayenne, Iracoubo, Kourou, Macouria, Mana, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Rémire-Montjoly, Saint-Georges de l’Oyapock, Saint-Laurent du Maroni et Sinnamary. Le couvre-feu du lundi au vendredi est en vigueur de 19h00 à 05h00 et le week-end du samedi 19h00 au lundi 05h00.
- A Awala-Yalimapo, Camopi, Grand-Santi, Maripasoula, Ouanary, Papaïchton, Régina, Roura, Saint-Elie et Saül le couvre-feu est en vigueur de minuit à 05h00 sauf le samedi.

Rassemblements

Les rassemblements sont limités en dehors des périodes de couvre-feu et sur autorisation préfectorale uniquement.

Les rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sur la voie publique, ou dans un lieu ouvert au public, sont interdits sauf dérogation préfectorale.

Restaurants et débits de boissons

Sur l’ensemble des communes du territoire, les restaurants uniquement (établissements dont le service de plats à table est la principale activité) sont autorisés à ouvrir jusqu’à 21h00. Le protocole sanitaire en vigueur doit y être respecté.

Dans les zones de couvre-feu 19h-5h : la vente de repas à emporter est autorisée jusqu’à 21h.

Dans les zones de couvre-feu 00h-5h : la vente de repas à emporter est autorisée jusqu’à 23h30.

Livraisons de repas possibles sans restrictions d’horaire.

Le dimanche les restaurants sont fermés sauf livraisons.

La présentation de l’addition servira de justificatif de déplacement aux clients de ces établissements.

Vente et consommation d’alcool

A Apatou, Cayenne, Iracoubo, Kourou, Macouria, Mana, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Rémire-Montjoly, Saint-Georges de l’Oyapock, Saint-Laurent du Maroni et Sinnamary la vente d’alcool à emporter est interdite de 18h00 à 06h00.

A Awala-Yalimapo, Camopi, Grand-Santi, Maripasoula, Ouanary, Papaïchton, Régina, Roura, Saint-Elie et Saül la vente d’alcool à emporter est interdite de 20h00 à 06h00.

Frontières

Les frontières extérieures sont fermées.

Se rendre en Guyane

Pour vous rendre en Guyane vous devez :
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ., il est recommandé de faire un second test après l’arrivée sur le territoire. Les voyageurs recevront un SMS 4 jours après leur arrivée sur le territoire Guyanais pour les inciter au dépistage.
  • Justifier d’un motif impérieux si vous êtes en provenance de Guadeloupe et de la Martinique.
  • Avoir une autorisation préfectorale préalable pour les ressortissants étrangers.

Pour vous rendre en métropole vous devez :
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ

En savoir plus

Saint-Barthélemy et Saint-Martin

Rassemblements

Les rassemblements de groupes de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique.

Les rassemblements de plus de 6 personnes dans les établissements recevant du public (ERP) doivent être obligatoirement déclarés en Préfecture, par ailleurs les ERP doivent faire appliquer la règle du 4m² par personne.

Le port du masque est obligatoire dans l’ensemble des établissements recevant du public et dans les rues les plus fréquentées.

Restaurants et débits de boissons

Les restaurants peuvent continuer à accueillir des clients sans dépasser le nombre de 6 personnes par table, le port du masque y est obligatoire pour le personnel et les clients qui se déplacent et l’ensemble des clients doit être assis.

Les débits de boisson et les restaurants ferment à minuit.

Se rendre à Saint-Barthélemy et Saint-Martin

Pour vous rendre à Saint-Barthélemy et Saint-Martin vous devez :
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ
  • Justifier d’un motif impérieux si vous êtes en provenance de Guadeloupe vers Saint-Martin

En savoir plus

Guadeloupe

Rassemblements

Rassemblements de plus de 6 personnes interdits sur la voie publique, dans les espaces publics (plages y compris) ou dans un lieu ouvert au public, quelle que soit l’activité réalisée : sportive, culturelle, amicale, cultuelle sauf cérémonies funéraires, transports, marchés, manifestations revendicatives.

Port du masque

Port du masque est obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans lors de tout rassemblement de plus de 3 personnes, dans les rues fréquentées (présence d’école, de restaurant, d’administration, d’hôtel, etc.) et dans tous les établissements recevant du public (administrations, hôtels, médiathèques, stades, restaurants, etc.)

Centres commerciaux, magasins, musées, zoos, jardins

Une surface minimale de 4 m² par personne présente au sein de l’établissement doit être respectée et la capacité maximale d’accueil affichée et visible depuis la rue.

La surface prise en compte est la surface ouverte au public et le nombre de personnes ne comprend pas le personnel de l’établissement.

Bars et restaurants

Les restaurants sont ouverts jusqu’à minuit maximum pour de la restauration assise dans la limite de 6 personnes par groupe. Un mètre entre chaque chaise ou groupe doit être observée.

La capacité maximale doit être affichée et visible depuis la rue et un carnet de rappel doit être mis en place.

Les bars et discothèques sont fermés.

Plages, carbets et rivières

L’accès autorisé de 05h00 à 19h00, les groupes sont limités à 6 personnes maximum.

Interdiction de la consommation d’alcool ou de nourriture à toute heure.

Les pique-niques sont autorisés le midi, sauf samedis, dimanches et jours fériés.

Vente et consommation d’alcool

La vente à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites de 20h00 à 06h00.

Fêtes et discothèques

Toute activité dansante est interdite sauf pratique sportive en club et les discothèques sont fermées.

Feux d’artifice

Les tirs de feux d’artifice, la vente des feux d’artifice, pétards et matériel pyrotechnique sont interdits du 10 décembre 2020 au 6 janvier 2021 inclus.

Salles de sport et gymnases

La pratique individuelle à huis clos pour les salles de sport privées et les activités sportives pour les mineurs encadrés par des associations sportives agréées ou pour les publics scolaires et universitaires (gymnases) est autorisée.

Stades et piscines non couvertes

L’accueil du public est autorisé pour les établissements avec des tribunes dans la limite de 300 personnes maximum (hors pratiquants et encadrants) et d’une distance minimale d’un siège vide entre chaque personne.

Interdiction de la vente à emporter au sein de ces établissements et le port du masque est obligatoire.

Lieux de culte

Une distance minimale d’un mètre entre chaque personne ou groupe de six personnes du même foyer maximum doit être appliquée.

Fermeture des Etablissements recevant du public – ERP

  • Fermeture des ERP de type L salles polyvalentes, d’audition, de conférence, de réunion, de quartier, ou associatives, sauf exceptions : cinémas, théâtre, justice, etc. (détail mentionné dans l’arrêté préfectoral)
  • Fermeture au public des ERP et activités de type P : casinos, discothèques, laser games, bowlings, escape games

Se rendre en Guadeloupe

Pour vous rendre en Guadeloupe vous devez :
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ.
  • Justifier d’un motif impérieux.
  • Seuls les ressortissants français, résidents réguliers en France et ressortissants de l’Union Européenne sont autorisés à se rendre en Guadeloupe. Un régime équivalent s’applique aux liaisons maritimes.

En savoir plus

Martinique

Port du masque

Dans les établissements autorisés à recevoir du public et les rues piétonnes, le port du masque est obligatoire.

Établissements scolaires

Les crèches, écoles, collèges et lycées sont ouverts avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans.

La prise en charge périscolaire (garderie, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.

Les formations et concours font aussi l’objet de dérogation.

Concernant l’enseignement supérieur, l’ensemble des cours magistraux et travaux dirigés sont désormais en distanciel sauf exception pour certains travaux pratiques. L’accès aux bibliothèques universitaires est possible mais uniquement sur rendez-vous. Les restaurants universitaires ne pourront que faire de la vente à emporter.

Accès aux plages, rivières...

L'accès aux plages est interdit après 19h00.

Personnes âgées

Afin de lutter contre la solitude des aînés, les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières. Le Plan Sé yonn est renouvelé en collaboration avec la Collectivité territoriale de la Martinique pour continuer à lutter efficacement contre l'isolement et la solitude.

Commerces et établissements recevant du public (ERP)

Les magasins de vente, relevant de la catégorie M, mentionnée par le règlement pris en application de l'article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation, sont autorisés à accueillir du public dans les conditions de nature à permettre de réserver à chacun des clients une surface d’au moins 8m2. Le nombre de personnes autorisées au sein d’un commerce devra être indiqué à l’extérieur de celui-ci et vérifié par un filtrage adapté.

Les commerces dont l'activité n'est pas compatible avec le port permanent du masque (restaurants, salle de sport...) peuvent continuer leur activité en respectant les mesures annoncées (horaires, protocole sanitaire ...).

Les restaurants sont autorisés à ouvrir jusqu'à minuit tous les soirs de la semaine. Aucun client ne pourra être présent au-delà de cet horaire.
Les bars ne sont pas autorisés à ouvrir et la vente de boissons alcoolisées à emporter est interdite.

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect des mesures en vigueur.

Se rendre en Martinique

Pour vous rendre en Martinique vous devez justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ et d’un motif impérieux.

Mayotte

Face à la recrudescence de l’épidémie un confinement général a été annoncé à compter du 5 février à 18h00 à la demande du Préfet. Les écoles, collèges, lycées, commerces, bars et restaurants seront fermés pendant au moins trois semaines.

Se rendre à Mayotte

Pour vous rendre à Mayotte vous devez justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ et d’un motif impérieux.

Pour vous rendre en métropole depuis Mayotte vous devez également justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ.

En savoir plus

Saint-Pierre et Miquelon

Saint-Pierre et Miquelon n’a pas de mesures sanitaires restrictives en vigueur.

Se rendre à Saint-Pierre et Miquelon

Un test PCR négatif de moins de 72h00 et un motif impérieux sont obligatoires pour se rendre à Saint-Pierre et Miquelon et une septaine est conseillée à l’arrivée.

Concernant les évacuations médicales, les patients en provenance de l’archipel doivent rester à l’isolement sur le territoire canadien.

En savoir plus

Wallis et Futuna

Il n’y a pas de mesures sanitaires restrictives en vigueur à Wallis et Futuna mais l’accès au territoire est limité.

Se rendre à Wallis et Futuna

Toute personne, en dehors de la Nouvelle-Calédonie, souhaitant rejoindre par voie aérienne le territoire des îles Wallis et Futuna doit :
  • Se faire recenser auprès de la cellule d’organisation des vols (COV) mise en place par l’administration supérieure dont l’adresse mail est la suivante : cov@wallis-et-futuna.pref.gouv.fr
  • Effectuer un test de dépistage (PCR), confirmé négatif, dans les 72h00 précédent le vol
  • Justifier d’un motif impérieux
  • Observer un confinement strict de 14 jours suivant l’arrivée sur le territoire

En savoir plus

Nouvelle Calédonie

Il n’y a pas de mesures sanitaires restrictives en vigueur en Nouvelle-Calédonie mais l’accès au territoire est limité.

Se rendre en Nouvelle-Calédonie

Les vols réguliers internationaux au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie sont suspendus au moins jusqu'au 27 mars 2021.

Seules sont programmées des liaisons avec la Métropole (et Sydney, principalement pour des évacuations sanitaires). Des rotations ponctuelles sont organisées avec le Vanautu et la Polynésie Française.

Une quatorzaine obligatoire dans un hôtel réquisitionné par le gouvernement est en vigueur pour les passagers qui arrivent en Nouvelle-Calédonie, par avion ou navire de plaisance, excepté pour ceux en provenance de Wallis-et-Futuna.

Toutes les personnes (particuliers et professionnels) qui souhaitent venir ou revenir en Nouvelle-Calédonie pour un besoin impérieux, qu’elles détiennent ou non un billet d’avion et/ou une réservation, doivent remplir un formulaire de recensement.

En savoir plus

Polynésie Française

Rassemblements

Les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique et dans tout lieu ouvert au public sont interdits.

Les évènements festifs, familiaux ou amicaux dans les établissements de type salles des fêtes, chapiteaux, tentes ainsi que sur les embarcations dites « pirogues à bringue » et assimilés sont interdits.

Il est également interdit d’organiser des loteries ou bingos et des combats de coqs.

Les discothèques sont fermées.

Port du masque

Le port du masque est obligatoire dans les lieux clos et les établissements recevant du public ainsi que dans les parcs et centre-ville.

Compétition sportive

Les compétitions sportives se tiennent à huis clos et la fréquentation des établissements sportifs ne doit pas dépasser les 50% de la capacité d’accueil.

Etablissements recevant du public

Un protocole sanitaire strict s’applique dans les restaurants.

Les discothèques sont fermées sur tout le territoire.

A Tahiti et Moorea, les établissements suivants sont fermés au moins jusqu’au 16 novembre :
  • les bars ;
  • les lieux d’exposition, foires, salons ;
  • les établissements sportifs couverts ;
  • Salles des fêtes, salles polyvalentes ;
  • Salles de conférences, de réunion, de quartier ;
  • Chapiteaux, tentes (sauf certaines dérogations).

Veillées funéraires

Les groupes sont limités à 10 personnes lors des veillées funéraires.

A Tahiti et Moorea les enterrements sont limités à 30 personnes jusqu’au 16 novembre minimum.

Couvre-feu

Sur les îles de Tahiti et Moorea, le couvre-feu est en vigueur de 21h00 à 04h00 depuis le 24 octobre 2020 et jusqu’au 15 janvier 2021 inclus, ce qui implique que toutes sorties, circulations ou déplacements dans l’espace public sont interdits.

Des dérogations sont possibles dans les cas suivants :
 
  • Pour les déplacements entre le domicile et le lieu de travail, le lieu d’enseignement ou de formation ;
  • Pour des consultations et soins ne pouvant être différés ;
  • Pour des déplacements pour motif familial impérieux tel que l’assistance aux personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;
  • Pour les déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • Pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • Pour des transferts ou transits vers ou depuis les aéroports et gares maritimes ;
  • Pour des déplacements brefs dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.
Les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions doivent se munir d’une attestation (téléchargeable sur le site internet du haut-commissariat) leur permettant de justifier que le déplacement entre dans le champ de l’une de ces exceptions.

Se rendre en Polynésie Française

La Polynésie Française est fermée au tourisme étranger depuis le 3 février et pour une durée minimale de deux mois.

Seuls les voyageurs ayant un motif impérieux (santé, professionnel, famille, retour à domicile) pourront se rendre sur le territoire. Ils seront soumis à processus sanitaire renforcé à leur arrivée ainsi qu’une quatorzaine obligatoire dans des centres d’isolement dédiés, à leur charge.

En savoir plus