Mis à jour le 4 novembre 2020

Outre-mer

24 novembre

Les informations sur cette page sont en cours de mise à jour suite aux annonces du Président de la République du 24 novembre 2020 et celles du Premier ministre le 26 novembre 2020.

Afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19, le président de la République a décidé le 28 octobre 2020, de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire métropolitain en établissant un confinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

Point de situation

Pour les départements et régions d’Outre-mer, seule la Martinique est concernée par ce confinement. Les déplacements y sont donc interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :
 
  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants ;
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;
  • La participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.
Des attestations permanentes sont en ligne pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école. Pour les autres motifs les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement.
Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

Se rendre en Outre-mer

Concernant les transports aériens vers les Outre-mer, le test dans les 72h avant embarquement est une obligation systématique.

Il n'est donc pas possible de se rendre dans les Outre-mer sans avoir présenter le résultat négatif d'un test. C'est une protection indispensable pour nos territoires.

Au regard des restrictions de déplacement dans l'hexagone liées au confinement, les voyageurs qui se rendent à un aéroport pour prendre un vol à destination des Outre-mer doivent pouvoir présenter, le billet d'avion et un document leur permettant de justifier ce déplacement : rejoindre sa résidence principale, motifs familiaux, motifs professionnels, participation à des missions d'intérêt général, suivi d'une formation, passage d'un examen ou un concours, raisons de santé.

En outre, selon la situation épidémiologique locale, le préfet peut imposer des motifs impérieux (professionnels, sanitaires, familiaux) au départ et à l'arrivée dans les territoires, pour adapter les mesures aux flux et aux destinations. Les justificatifs sont alors contrôlés par les compagnies aériennes.

Dans les autres territoires où le virus circule moins vite, les gestes barrières doivent continuer à être respectés et chaque préfet a pris des mesures précises pour endiguer sa propagation. Retrouvez territoire par territoire ces mesures :

Questions / Réponses

Pour en savoir plus, cliquez sur le lieu qui vous intéresse :

La Réunion

Rassemblements

Les rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique. Les fêtes communales, associatives ou événements sportifs ne peuvent donc plus être organisées sur la voie publique.

Les dérogations à cette interdiction sont les suivantes :
  • les manifestations revendicatives dès lors qu’elles ont été déclarées conformément au code de la sécurité intérieure et que l’organisateur a présenté un protocole sanitaire ;
  • les marchés forains ;
  • les rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel ;
  • les cérémonies funéraires ;
  • les visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle.
  • Rassemblements festifs, familiaux et amicaux interdits au sein de certains établissements recevant du public (ERP de type L, CTS, P, R et Y)

Depuis le lundi 19 octobre, les événements pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue (parce qu’il y a de la restauration ou de la boisson) sont interdits dans les établissements recevant du public de type L (salles à usage multiple, salles des fêtes), CTS (chapiteaux, tentes et structures), P (salles de jeux), R (établissement d’enseignement artistique, centre de vacances) et Y (musées).

A contrario, des réunions de travail peuvent tout à fait s’y tenir de même que des réunions de club associatif tels que par exemple les clubs du troisième âge, le soutien scolaire ou l’organisation d’événements culturels dès lors que le public porte un masque, est assis et qu’aucune restauration n’est organisée.

Les cérémonies civiles (PACS, mariages civils, etc.) comme les cérémonies religieuses organisées dans les lieux de culte (funérailles, baptêmes, mariage) ne sont pas concernées par la mesure. Ce sont les festivités qui suivent les cérémonies qui sont interdites dans les établissements.

En tout état de cause, aucun événement de plus de 5 000 personnes ne peut se tenir dans les établissements recevant du public comme à l’extérieur.

Restaurants, hôtels et débits de boissons

Au sein des restaurants, hôtels et débits de boissons, il ne sera plus possible d’avoir des tables de plus de six personnes. Une distance minimale d’un mètre entre deux chaises de tables différentes devra par ailleurs être respectée. La capacité maximale d’accueil du public devra être affichée à l’entrée de l’établissement.

Centres commerciaux, musées, salles d’expositions, zoos, salons, parcs à thèmes

L’établissement doit définir sa jauge maximale d’accueil du public selon la règle des 4m2 par personne et l’afficher à l’entrée. Un système de comptage des flux doit être mis en place par le responsable de l’établissement afin de ne pas dépasser cette jauge maximale.

Cinéma, théâtre, stade

Une distance d’un siège doit être laissée entre deux personnes ou deux groupes constitués (famille par exemple) de moins de six personnes.

Croisières

Les navires de croisières ne peuvent faire escale, s’arrêter ou mouiller dans les eaux intérieures françaises.

Se rendre à La Réunion

Pour vous rendre à La Réunion vous devez :
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ
  • Justifier d’un motif impérieux pour vous rendre sur le territoire

En savoir plus

Guyane

Rassemblements

Tout rassemblement, réunion ou activité de plus de 6 personnes sur la voie publique, ou dans un lieu ouvert au public, sont soumis à l’obtention préalable d’une autorisation préfectorale. Le formulaire de demande d’autorisation est téléchargeable sur le site internet des Services de l’État en Guyane. Toutes les autorisations accordées précédemment restent valables.

Le port du masque est obligatoire dans l’espace public.

Restaurants et débits de boissons

Les groupes sont limités à 6 personnes par table, venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans les bars et restaurants. Une distance minimale d’un mètre entre les chaises occupées doit être observée dans l’ensemble des lieux recevant du public assis, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique.

Dans les bars et restaurants, vous devez enregistrer vos noms et prénoms des personnes ainsi que les informations permettant de vous contacter. Ces informations sont conservées par le gérant de l’établissement pendant une durée de 15 jours avant destructions, et ne peuvent être utilisées que pour l’identification et le suivi des personnes ayant été en contact avec un cas confirmé COVID-19.

Enfin, l’affichage visible depuis la voie publique de la capacité maximale d’accueil de l’établissement est obligatoire.

Couvre-Feu

Interdiction de déplacement de 00h à 5h du lundi au dimanche (excepté pour Iracoubo, Montsinéry-Tonnegrande, Ouanary, Régina, Saint-Elie et Saül – aucune restriction de circulation)

Vente et consommation d’alcool

La vente d’alcool à emporter est interdite entre 18h00 et 08h00 pour les communes excepté pour Iracoubo, Montsinéry-Tonnegrande, Ouanary, Régina, Saint-Elie et Saül.
La consommation d’alcool sur la voie publique est interdite sur tout le territoire excepté pour Iracoubo, Montsinéry-Tonnegrande, Ouanary, Régina, Saint-Elie et Saül.

Frontières

Les frontières extérieures sont fermées.

Se rendre en Guyane

Pour vous rendre en Guyane vous devez :
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ
  • Justifier d’un motif impérieux si vous êtes en provenance de Guadeloupe
  • Avoir une autorisation préfectorale préalable pour les ressortissants étrangers

En savoir plus

Saint-Barthélemy et Saint-Martin

Rassemblements

Les rassemblements de groupes de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique.

Les rassemblements de plus de 6 personnes dans les établissements recevant du public (ERP) doivent être obligatoirement déclarés en Préfecture, par ailleurs les ERP doivent faire appliquer la règle du 4m² par personne.

Le port du masque est obligatoire dans l’ensemble des établissements recevant du public et dans les rues les plus fréquentées.

Restaurants et débits de boissons

Les restaurants peuvent continuer à accueillir des clients sans dépasser le nombre de 6 personnes par table, le port du masque y est obligatoire pour le personnel et les clients qui se déplacent et l’ensemble des clients doit être assis.

Les débits de boisson et les restaurants ferment à minuit.

Se rendre à Saint-Barthélemy et Saint-Martin

Pour vous rendre à Saint-Barthélemy et Saint-Martin vous devez :
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ
  • Justifier d’un motif impérieux si vous êtes en provenance de Guadeloupe vers Saint-Martin

En savoir plus

Guadeloupe

Rassemblements

Rassemblements de plus de 6 personnes interdits sur la voie publique, dans les espaces publics (plages y compris) ou dans un lieu ouvert au public, quelle que soit l’activité réalisée : sportive, culturelle, amicale, cultuelle sauf cérémonies funéraires, transports, marchés, manifestations revendicatives.

Déplacements

Les déplacements par avion ou navire vers la Martinique et Saint-Martin sauf motifs impérieux (sanitaires, professionnels ou familiaux) sont interdits.

Port du masque

Port du masque est obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans lors de tout rassemblement de plus de 3 personnes, dans les rues fréquentées (présence d’école, de restaurant, d’administration, d’hôtel, etc.) et dans tous les établissements recevant du public (administrations, hôtels, médiathèques, stades, restaurants, etc.)

Centres commerciaux, magasins, musées, zoos, jardins

Une surface minimale de 4 m² par personne présente au sein de l’établissement doit être respectée et la capacité maximale d’accueil affichée et visible depuis la rue.

La surface prise en compte est la surface ouverte au public et le nombre de personnes ne comprend pas le personnel de l’établissement.

Bars et restaurants

Les restaurants sont ouverts jusqu’à minuit maximum pour de la restauration assise dans la limite de 6 personnes par groupe. Un mètre entre chaque chaise ou groupe doit être observée.

La capacité maximale doit être affichée et visible depuis la rue et un carnet de rappel doit être mis en place.

Les bars sont fermés.

Plages, carbets et rivières

L’accès autorisé de 5h00 à 19h00, les groupes sont limités à 6 personnes maximum.

Interdiction de la consommation d’alcool ou de nourriture à toute heure.

Vente et consommation d’alcool

La vente à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites de 20h à 6h00.

Fêtes et discothèques

Toute activité dansante est interdite sauf pratique sportive en club et les discothèques sont fermées.

Salles de sport et gymnases

La pratique individuelle à huis clos pour les salles de sport privées et les activités sportives pour les mineurs encadrés par des associations sportives agréées ou pour les publics scolaires et universitaires (gymnases) est autorisée.

Stades et piscines non couvertes

L’accueil du public est autorisé pour les établissements avec des tribunes dans la limite de 300 personnes maximum (hors pratiquants et encadrants) et d’une distance minimale d’un siège vide entre chaque personne.

Interdiction de la vente à emporter au sein de ces établissements et le port du masque est obligatoire.

Lieux de culte

Une distance minimale d’un mètre entre chaque personne ou groupe de six personnes du même foyer maximum doit être appliquée.

Fermeture des Etablissements recevant du public – ERP :

  • Fermeture des ERP de type L salles polyvalentes, d’audition, de conférence, de réunion, de quartier, ou associatives, sauf exceptions : cinémas, théâtre, justice, etc. (détail mentionné dans l’arrêté préfectoral)
  • Fermeture au public des ERP et activités de type P : casinos, discothèques, laser games, bowlings, escape games

Se rendre en Guadeloupe

Pour vous rendre en Guadeloupe vous devez :
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ
  • Justifier d’un motif impérieux si vous êtes en provenance de Martinique ou de Saint-Martin

En savoir plus

Mayotte

Rassemblements

Les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique sont interdits y compris pour les fêtes autour de la commémoration de Maoulide et les mariages « Manzaraka » pour une durée minimale de 15 jours.

Les réunions de plus de 6 personnes sur les plages de type « voulés » et les réunions festives de type apéritif en fin de journée sont interdites.

Port du masque

Le port du masque est obligatoire sur l’intégralité du département pour toute personne de plus de 11 ans.

Compétitions sportives

Les compétitions et événements sportifs restent autorisés mais à huis clos, autrement dit sans spectateur.

Restaurants et bars :

Pour les bars et restaurants, l’accueil du public reste possible jusqu’à 22h30 les vendredis et samedis dans le respect d’un protocole sanitaire strict, (6 personnes par table, distance d’un mètre entre les chaises de tables différentes, pas de service debout au comptoir, affichage à l’entrée de la capacité d’accueil maximale de l’établissement).

La diffusion de musique amplifiée sur la voie publique ou dans les bars et restaurants est interdite tout comme les activités dansantes sur la voie publique et dans les établissements recevant du public. Les discothèques sont fermées.

Vente et consommation d’alcool :
La vente à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites de 18h00 à 06h00.

Lieux de culte

La pratique religieuse dans les lieux de culte reste autorisée dès lors que les gestes barrières sont rigoureusement respectés : lavage des mains, marquage au sol, distanciation, port du masque…

Etablissements recevant du public – ERP :

Les salles de type cinéma ou amphithéâtre avec places assises peuvent continuer à fonctionner en respectant la distance d’un siège vide entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes.

Dans les salles des fêtes, établissements recevant du public ou chapiteaux provisoires tous les événements festifs, pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue sont interdits.

Les centres de loisirs restent ouverts avec le port du masque obligatoire pour les enseignants et professionnels.

Se rendre à Mayotte

Pour vous rendre à Mayotte vous devez justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le départ.

En savoir plus

Saint-Pierre et Miquelon

Saint-Pierre et Miquelon n’a pas de mesures sanitaires restrictives en vigueur.

Se rendre à Saint-Pierre et Miquelon

Pour voyager depuis ou vers Saint-Pierre et Miquelon vous devez justifier d’un motif impérieux, trois motifs sont recevables :
  • Motif familial (décès, retour d’un étudiant…)
  • Motif professionnel
  • Motif médical
Un test PCR négatif de moins de 72h00 est obligatoire pour se rendre à Saint-Pierre et Miquelon et une septaine est conseillée à l’arrivée.

Concernant les évacuations médicales, les patients en provenance de l’archipel doivent rester à l’isolement sur le territoire canadien.

En savoir plus

Wallis et Futuna

Il n’y a pas de mesures sanitaires restrictives en vigueur à Wallis et Futuna mais l’accès au territoire est limité.

Se rendre à Wallis et Futuna

Toute personne, en dehors de la Nouvelle-Calédonie, souhaitant rejoindre par voie aérienne le territoire des îles Wallis et Futuna doit :
  • Se faire recenser auprès de la cellule d’organisation des vols (COV) mise en place par l’administration supérieure dont l’adresse mail est la suivante : cov@wallis-et-futuna.pref.gouv.fr
  • Effectuer un test de dépistage (PCR), confirmé négatif, dans les 72h00 précédent le vol
  • Observer un confinement strict de 14 jours suivant l’arrivée sur le territoire

En savoir plus

Nouvelle Calédonie

Il n’y a pas de mesures sanitaires restrictives en vigueur en Nouvelle-Calédonie mais l’accès au territoire est limité.

Se rendre en Nouvelle-Calédonie :

Les vols réguliers internationaux au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie sont suspendus au moins jusqu'au 27 mars 2021.

Seules sont programmées des liaisons avec la Métropole (et Sydney, principalement pour des évacuations sanitaires). Des rotations ponctuelles sont organisées avec le Vanautu et la Polynésie Française.

Une quatorzaine obligatoire dans un hôtel réquisitionné par le gouvernement est en vigueur pour les passagers qui arrivent en Nouvelle-Calédonie, par avion ou navire de plaisance, excepté pour ceux en provenance de Wallis-et-Futuna.

Toutes les personnes (particuliers et professionnels) qui souhaitent venir ou revenir en Nouvelle-Calédonie pour un besoin impérieux, qu’elles détiennent ou non un billet d’avion et/ou une réservation, doivent remplir un formulaire de recensement.

En savoir plus

Polynésie Française

Rassemblements

Les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique et dans tout lieu ouvert au public sont interdits.

Les évènements festifs, familiaux ou amicaux dans les établissements de type salles des fêtes, chapiteaux, tentes ainsi que sur les embarcations dites « pirogues à bringue » et assimilés sont interdits.

Il est également interdit d’organiser des loteries ou bingos et des combats de coqs.

Les discothèques sont fermées.

Port du masque :

Le port du masque est obligatoire dans les lieux clos et les établissements recevant du public ainsi que dans les parcs et centre-ville.

Compétition sportive :

Les compétitions sportives se tiennent à huis clos et la fréquentation des établissements sportifs ne doit pas dépasser les 50% de la capacité d’accueil.

Etablissements recevant du public :

Un protocole sanitaire strict s’applique dans les restaurants.

Les discothèques sont fermées sur tout le territoire.

A Tahiti et Moorea, les établissements suivants sont fermés au moins jusqu’au 16 novembre :
  • les bars ;
  • les lieux d’exposition, foires, salons ;
  • les établissements sportifs couverts ;
  • Salles des fêtes, salles polyvalentes ;
  • Salles de conférences, de réunion, de quartier ;
  • Chapiteaux, tentes (sauf certaines dérogations).

Veillées funéraires :

Les groupes sont limités à 10 personnes lors des veillées funéraires.

A Tahiti et Moorea les enterrements sont limités à 30 personnes jusqu’au 16 novembre minimum.

Couvre-feu :

Sur les îles de Tahiti et Moorea, le couvre-feu est en vigueur de 21h00 à 04h00 depuis le 24 octobre 2020 et jusqu’au 16 novembre 2020 inclus, ce qui implique que toutes sorties, circulations ou déplacements dans l’espace public sont interdits.

Des dérogations sont possibles dans les cas suivants :
 
  • Pour les déplacements entre le domicile et le lieu de travail, le lieu d’enseignement ou de formation ;
  • Pour des consultations et soins ne pouvant être différés ;
  • Pour des déplacements pour motif familial impérieux tel que l’assistance aux personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;
  • Pour les déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • Pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • Pour des transferts ou transits vers ou depuis les aéroports et gares maritimes ;
  • Pour des déplacements brefs dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.
Les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions doivent se munir d’une attestation (téléchargeable sur le site internet du haut-commissariat) leur permettant de justifier que le déplacement entre dans le champ de l’une de ces exceptions.

Se rendre en Polynésie Française

Il n’y a pas de dispositif de quarantaine en vigueur et les frontières sont ouvertes au tourisme international en Polynésie Française. Les voyageurs sont cependant soumis aux conditions suivantes :
  • Présenter un test PCR négatif de moins de 72h00 avant le vol
  • S’inscrire sur la plateforme https://www.etis.pf/ et présenter un récépissé
  • Réaliser un auto-prélèvement au 4ème jour suivant l’arrivée

En savoir plus