Hausse du gaz au 1er octobre : un Chèque énergie supplémentaire de 100 €

Économie
Publié le : 28/09/2021
Image d'un brûleur de gazinière
Photo Pexels

Pour amortir la hausse du prix du gaz au 1er octobre 2021, le Gouvernement va verser une aide exceptionnelle de 100 € aux bénéficiaires du Chèque énergie.


La Commission de régulation de l’énergie a annoncé que les tarifs réglementés de vente augmenteront de 12,6 % TTC au 1er octobre (13,9 % HT).

Les prix de l’énergie avaient fortement baissé au premier confinement compte tenu du ralentissement de l’économie mondiale. Ils sont en hausse depuis novembre 2020 principalement en raison de la reprise économique.

Les prix du gaz, en particulier sur les marchés européens, sont très hauts en raison notamment d’une forte demande mondiale mais aussi en parallèle d'une réduction de la production en Russie et en Norvège.

Aide exceptionnelle de 100 €

La  hausse avait été anticipée par le Gouvernement. Le Premier ministre a annoncé une aide sociale exceptionnelle de 100 €, qui sera versée en décembre aux personnes bénéficiaires du « chèque énergie » :
 
  • C’est un « chèque énergie » supplémentaire, qui s’ajoute à celui versé au printemps 2021 et celui qui sera versé au printemps 2022 (d’un montant moyen de 150 euros) ;
  • C’est un « chèque énergie » simplifié, reçu automatiquement, d’un montant de 100 € pour tous les ménages éligibles, que le ménage se chauffe au gaz, à l’électricité du fioul ou au bois.


 
5,8 millions de personnes concernées

Généralisé par le Gouvernement en 2018, le chèque énergie est une aide sociale juste et efficace.
Envoyé automatiquement, sans aucune formalité, entre mars et avril chaque année, son montant varie de 48 à 277 euros (montant moyen de 150 euros).
Il a vu son nombre de bénéficiaires s’élargir considérablement : passant de 3,6 millions en 2018, à 5,8 millions en 2021.

En vidéo - Déclaration du Premier ministre sur la prime de 100 €