15 janvier 2018

"Deviens jeune ambassadeur de l'engagement associatif aux USA" étendu aux candidats antillais est présenté par Jean-Marc MORMECK ce mardi en Guadeloupe

Un programme d’échange avec les Etats Unis bénéficiera pour la 1ère fois à 6 jeunes lycées des Antilles (3 en Guadeloupe et 3 en Martinique) grâce à un partenariat noué avec le Délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer (DIECFOM), Jean-Marc MORMECK.
Le programme des Jeunes Ambassadeurs de l’Engagement associatif mis en place il y a 10 ans par l’Ambassade des Etats Unis à Paris et soutenu par le Commissariat général à l’Egalité des territoires (CGET) pour permettre à des jeunes issus des QPV de mener un programme d’échange avec les Etats Unis bénéficiera pour la 1ère fois à 6 jeunes lycées des Antilles (3 en Guadeloupe et 3 en Martinique) grâce à un partenariat noué avec le Délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer (DIECFOM), Jean-Marc MORMECK.

Le programme : Deviens Jeunes Ambassadeurs de l’Engagement étendu aux Antilles est présenté ce jour ce mardi 16 janvier 2018  en Guadeloupe par Jean-Marc MORMECK lui-même au cours d’une conférence de presse au Conseil régional de la Guadeloupe pour appeler les lycéens de Guadeloupe et de Martinique à faire acte de candidature prochainement. Le programme concerne les lycées issus de QPV des départements de la Seine-Saint-Denis, la Gironde, la Haute-Garonne, l’Aisne, les Bouches-du-Rhône, le Rhône et donc pour la première fois, de la Guadeloupe et la Martinique.

En tant que Jeune Ambassadeur de l’Engagement Associatif, ils représenteront la France et participeront à Paris et à Washington à des rencontres et des débats avec des associations et des jeunes sur les thématiques de la diversité culturelle, l’identité, l’égalité des chances et l’engagement associatif.
Lors de leur séjour aux Etats Unis, en leur qualité d’acteur de terrain, ils rencontreront des acteurs associatifs américains avec lesquels ils pourront partager leur expérience professionnelle. Avant leur départ, ils participeront à des formations obligatoires, dont une formation nationale à Paris.

Au retour, ils seront amenés à partager leur expérience et à trouver des moyens de l’optimiser pour qu’il puisse servir à d’autres.

En savoir plus sur l'appel à candidature et des conditions d'inscription.
Ouvrez le lien