Assouplissement des mesures sanitaires aux frontières avec le Royaume-Uni pour les personnes vaccinées

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 13/01/2022

Partager la page

Face à la prédominance du variant Omicron tant en France qu’au Royaume-Uni, le Gouvernement fait le choix d’alléger les mesures spécifiques de contrôle sanitaire aux frontières qui avaient été décidées en décembre dernier pour les voyageurs vaccinés en provenance du Royaume-Uni. Ces mesures avaient été prises alors que l’épidémie progressait de manière spectaculaire au Royaume-Uni, la France restant alors encore relativement préservée face à la vague Omicron. La diffusion aujourd’hui généralisée du variant dans les deux pays conduit le Gouvernement à décider les ajustements suivants.
Les règles qui s’appliqueront à compter de ce vendredi matin pour les déplacements entre le Royaume-Uni et la France seront les suivantes :
  • Tous les voyageurs, vaccinés ou non, devront présenter au départ un test négatif (PCR ou test antigénique) de moins de 24h.
  • Pour les voyageurs vaccinés, il n’y aura plus d’obligation de justifier d’un motif impérieux pour venir en France, ni d’obligation de respecter une période d’isolement à l’arrivée sur le territoire national. A ce titre, la nécessité de s’enregistrer, préalablement au déplacement, sur la plateforme numérique « éOS passager » sera levée. Des dépistages pourront être conduits dans les lieux d’arrivée.
Les voyageurs non vaccinés en provenance du Royaume-Uni devront continuer de s’enregistrer, avant leur départ, sur la plateforme numérique « éOS passager » ( https://passager.serveureos.org/ ), permettant notamment de renseigner l’adresse de leur séjour en France.
Ils devront, à leur arrivée en France, observer une période stricte de quarantaine de 10 jours à ce lieu ; cette quarantaine sera contrôlée par les forces de l’ordre.