5 avril 2019

Comment se former à la laïcité ?

 
 



Vous souhaitez vous former à la laïcité ou devenir formateur ?

Il existe plusieurs solutions selon vos besoins et vos attentes !

 

  1. Formation en ligne :

L’Observatoire de la laïcité, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et le Centre national de la Fonction publique territoriale (CNFPT) ont élaboré, en partenariat avec le Conseil départemental de Seine-et-Marne et la Région Ile-de-France, le Mooc « Les clés de la laïcité » (cours en ligne sur Internet ouvert à tous) permettant d'être formé à distance aux questions de laïcité. Vous pouvez y accéder en cliquant ici. Ce Mooc se déroule par session, il y en a deux par an.
 

  1. Formation en présentiel :

La formation « Valeurs de la République et Laïcité » :


L’Observatoire de la laïcité, le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) et le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) ont également conçu une formation à la laïcité sur deux jours dénommée Valeurs de la République et laïcité. Elle vise à répondre aux besoins de qualification et d’accompagnement sur le principe de laïcité dans les situations professionnelles que chacun peut rencontrer au quotidien.

Un format court, synthétisé sur une journée, est également proposé pour s’adapter aux contraintes de temps des non-professionnels (élus, bénévoles associatifs, conseillers citoyens ou jeunes en service civique, par exemple).

Vous pouvez vous rapprocher du CGET, du CNFPT ou de la préfecture de votre département pour en savoir plus.

Le public cible :

- les fonctionnaires, salariés et bénévoles qui sont en contact direct des publics, en tout premier lieu ceux qui sont en relation directe avec des enfants et des jeunes et/ou des habitants des QPV (Quartiers politique de la ville) ;
- les professionnels qui interviennent dans l’espace public mais qui n’assument pas directement des fonctions éducatives, d’animation ou d’encadrement (gardiens d’équipement ou d’immeubles, etc…) ;
- les professionnels qui ont une relation de service à la population.

La méthode :

Sur le fond, l’approche est fondée sur le droit et le dialogue. Sur le plan pédagogique, l’approche qui se veut pragmatique est basée sur :
- un cadrage historique ;
- une terminologie ;
- un cadrage juridique ;
- des cas pratiques pour aborder le principe de laïcité.

Le déploiement :

Compte tenu de l’ampleur des publics visés, un dispositif de formation de formateurs en cascade a été mis en place :
- au niveau national, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) forment et habilitent les formateurs de formateurs (niveau 1) ;
- au niveau régional, les directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) et les délégations régionales du CNFPT forment et habilitent les formateurs régionaux (niveau 2) ;
- au niveau local, les formateurs régionaux forment les acteurs de terrain, sous le pilotage des DRJSCS et des délégations du CNFPT (niveau 3).
 

  1. Les Diplômes universitaires (DU) « Laïcité » :

L’État, à travers le ministère de l’Intérieur et l’Observatoire de la laïcité, soutient un programme de formations dites « civiles et civiques » ouvertes à tous les citoyens qui souhaitent parfaire leurs connaissances sur la laïcité et les faits religieux, aux cadres religieux, aux responsables associatifs et aux fonctionnaires ayant à connaître des questions de laïcité et de droit des cultes. Ces formations sont des diplômes universitaires (DU) qui offrent un enseignement pluridisciplinaire sur le fait religieux en France et la laïcité.

On dénombre actuellement 21 DU en activité. Leur nombre a été fortement augmenté, permettant un maillage territorial conséquent dont la liste est disponible ici.

Ces formations universitaires de 125 à 160 heures, compatibles avec une activité professionnelle et financées en grande partie par le ministère de l’Intérieur (d’autres organismes peuvent également octroyer des bourses, comme la Fondation pour l’Islam de France), sont articulées autour de trois grands thèmes : sciences sociales des religions, laïcité et institutions républicaines, droit des religions et gestion du culte.

À la demande de l’Observatoire de la laïcité, l’obtention d’une telle formation est par ailleurs devenue obligatoire le 1er octobre 2017 pour les aumôniers militaires, hospitaliers et pénitentiaires rémunérés et nouvellement recrutés (décret n°2017-756 du 3 mai 2017 relatif aux aumôniers militaires, hospitaliers et pénitentiaires et à leur formation civile et civique et arrêté du 5 mai 2017).