Vie étudiante : renforcement des mesures contre la précarité menstruelle

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 21/08/2023 |Modifié 21/08/2023

Après l'annonce de la Première ministre Élisabeth Borne il y a quelques mois sur la gratuité des protections périodiques réutilisables dès 2024, une nouvelle mesure gouvernementale s'ajoute aux actions contre la précarité menstruelle.

Protections périodiques
En mars 2023, la Première ministre Élisabeth Borne avait annoncé le remboursement par la sécurité sociale des protections périodiques réutilisables pour les femmes de moins de 26 ans. Présente dans le budget 2024, cette mesure prendra effet dès l'année prochaine.
Investi dans l'action contre la précarité menstruelle, le Gouvernement compte renforcer sa politique avec une nouvelle mesure. Pour agir contre l'augmentation du coût de la vie et la précarité menstruelle qui touche les étudiantes, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé la mise en place de 1 000 distributeurs de protections périodiques dans les établissements.
En complément de l'installation de distributeurs, le Gouvernement doublera les crédits aux associations d'ici 2027 pour qu'elles puissent acheter et distribuer 30 à 40% de protections périodiques réutilisables pour les femmes en précarité.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction