Un plan national pour l'égalité, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 10/07/2023 |Modifié 11/07/2023

Former les forces l'ordre, soutenir les associations, inclure les familles homoparentales dans les formulaires à l'école... Découvrez les mesures phares du plan national pour l'égalité, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+.

Mieux identifier, mieux prévenir et mieux traiter la haine anti-LGBT+.
La ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, Isabelle Rome, a présenté lundi 10 juillet 2023 le plan national pour l'égalité, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ (2023-2026).
Il se décline autour de cinq axes :
  1. Affirmer la réalité des LGBTphobies.
  2. Mesurer les phénomènes de LGBTphobie et de discriminations.
  3. Garantir l'accès et l'effectivité des droits.
  4. Défendre les droits LGBT+ dans les relations européennes et internationales.

Les mesures phares

Parmi les mesures phares : 10 millions d'euros sont alloués afin de renforcer et pérenniser le soutiens aux centre LGBT+. Le Gouvernement co-finance, de plus, l'ouverture de 10 nouveaux centres d'accueil et d'accompagnement des personnes LGBT+.

Les centres d’accueil et d’accompagnement des personnes LGBT+ sont des lieux essentiels. Tout le territoire hexagonal et ultra-marin doit en être pourvu.

Isabelle Rome

  • Ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances
Le plan 2023-2026 donne également la part belle à la formation (policiers et gendarmes, personnels éducatifs, agents publics, professionnels et bénévoles associatifs...) aux enjeux d'inclusion et d'action contre la haine anti-LGBT+.
Est également prévu d'exclure des stades les auteurs condamnés pour propos incitant à la haine anti-LGBT+ ou encore d'inclure les familles homoparentales dans les formulaires administratifs de l'Éducation nationale.
En outre, une campagne de communication nationale sera menée courant 2024 pour sensibiliser le grand public aux violences conjugales au sein des couples de même sexe.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction