Un carnet de santé numérique pour un meilleur parcours de soins

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 03/02/2022

Les 69 millions d’assurés sociaux bénéficient désormais d'un « espace santé » personnalisé, performant et sécurisé. Il recense les données de santé personnelles pour une meilleure qualité des soins et de suivi.

Partager la page

Source : Getty
Avec « Mon espace santé », le système de santé français négocie son virage numérique. Il est au XXIe siècle ce que la carte Vitale fut au 20° siècle . « Il s'agit de mettre le patient au centre de son parcours de soin » , a commenté Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé.
Lancement de Réussir ensemble Mon Espace Santé - Olivier Véran
Concrètement, « Mon espace santé » est un espace numérique individuel mis à la disposition par l’État et l’Assurance maladie pour permettre à chaque citoyen de stocker ses informations médicales et les partager avec les professionnels de santé qui les soignent.

Compatible avec tous les terminaux

Les 69 millions d'assurés sociaux peuvent donc désormais utiliser « Mon espace santé » en se connectant à monespacesante.fr . Notifiés par courriel et/ou courrier de l’ouverture de leur « espace santé » personnalisé, ils n'ont plus qu'à l'activer - ou s'y opposer - avec le code provisoire reçu et leur carte Vitale. Ce site est accessible à tous et compatible avec tous les terminaux ( smartphones , tablettes, ordinateurs). Une application mobile est également disponible. C'est un espace sécurisé dont toutes les données sont hébergées en France. L’usager est le seul à décider des services qui peuvent accéder en lecture et en écriture à son compte. Il devra donner son consentement libre et éclairé à cet échange de données. La sécurité et la protection des données personnelles sont garanties par l’État, la CNIL , et la Cnam .

Les quatre briques de « Mon espace santé »

  1. Le dossier médical partagé (DMP) : c’est le « carnet de santé en ligne » qui permet de stocker les informations de façon sécurisée : traitements, résultats d’examens, antécédents médicaux, comptes-rendus d’hospitalisation... et de les partager avec les professionnels de santé pour améliorer le suivi médical, en particulier en cas d’urgence. Le DMP est enrichi en documents médicaux par l’usager et surtout par les professionnels de santé et les établissements. Il n’est consultable que par les acteurs de santé autorisés.
  2. L’agenda de santé : permettra d’enregistrer tous ses rendez-vous médicaux. L’agenda compile les rendez-vous médicaux passés et à venir. Avantage : il va permettre de recevoir des rappels personnalisés pour les vaccins et dépistages recommandés.
  3. La messagerie sécurisée : pour recevoir des informations personnelles en toute confidentialité en provenance de l’équipe de soins de l’usager.
  4. L’accès à des applications utiles pour la santé : sélectionnées et certifiées par l’État, compatibles avec « Mon espace santé » et rassemblées dans un catalogue. Ces applications seront développées par des acteurs publics ou privés - nationaux ou locaux - dans les domaines de la santé et du bien-être.